Le Dr. Muyembe présente au Ministre de la Santé des précautions à prendre contre une 3ème vague de COVID-19 en RDC

0 195

Le Ministre de la santé Publique, Hygiène et prévention, Dr Jean- Jacques Mbungani Mbanda, a eu un entretien fructueux ce lundi 03 Mai 2021 en son cabinet de travail, avec l’équipe de la riposte contre la covid-19, sous la direction de son coordonnateur, Dr Jean- Jacques Muyembe.

Au cours de cet entretien, le virologue Congolais a présenté au numéro un de la santé en RDC, les difficultés dont fait face l’équipe de la riposte et les précautions à prendre contre une 3ème vague de coronavirus au pays.

La République démocratique du Congo, avait opté pour la vaccination pour éradiquer la pandémie du Coronavirus sur son territoire. Depuis le début de la vaccination en RDC, particulièrement à Kinshasa, le 19 avril 2021,  avec le vaccin AstraZeneca, 4.331 personnes ont été vaccinées.

542 nouvelles personnes vaccinées dans 10/11 sites de vaccination, dont 191 à HJ Hospitals, 136 à Diamant, 85 à Médecins de nuit, 49 au Centre médical de Kinshasa (CMK), 41 à l’Hôpital Saint Joseph, 14 à la Clinique Ngaliema, 13 aux Cliniques universitaires de Kinshasa, 9 à Vijana, 2 à l’Hôpital Sino-congolais et 2 à Monkole.

Selon les statistiques du comité multisectoriel de la riposte, 889 personnes ont été vaccinées en date du 30 avril 2021 dans 4/11 sites de vaccination, dont 512 à HJ Hospitals, 137 à Diamant, 169 à l’Hôpital Saint Joseph et 71 à Médecins de nuit.

Par ailleurs, le gouvernement du pays avait mis en place des mesures de renforcement de la riposte contre la Covid-19 afin d’éviter la propagation de la deuxième vague en République démocratique du Congo :

L’Instauration du couvre-feu de 22 heures à 04 heures du matin dans les provinces à forte circulation du virus. Il s’agit de Kinshasa, du Nord et  du Sud-Kivu, de l’Ituri, de Lualaba et du Haut-Katanga.

La stricte application des gestes barrières, notamment : Le port correct et obligatoire des masques ; Le respect de la distanciation physique ; Le lavage régulier des mains ou l’application de gel hydro alcoolique ; La prise de température.

L’Interdiction des activités publiques, comme : Les marches publiques, les productions artistiques et les kermesses ; Les cérémonies festives et les réunions de plus de dix personnes ; Les  compétitions sportives se font à huis-clos ; Le transport des dépouilles mortelles  directement au lieu d’inhumation, sans aucune autre cérémonie ; Le fonctionnement des églises et des débits de boissons avant le couvre-feu avec strict respect des gestes barrières ; Le respect strict des gestes barrières dans tous les lieux publics et dans les transports publics et privés, notamment dans les transports routiers, fluviaux et aériens.

La poursuite de test obligatoire pour les voyageurs en internes et ceux en provenance de l’étranger, ainsi que ceux en partance pour l’étranger ; la circulation, lors du couvre-feu, des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire ; et le Contrôle strict des présentes mesures par les agents de la Police nationale congolaise (PNC).

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More