Le Japon et l’Inde envisagent de réaliser une vision commune d’un « Indo-Pacifique libre et ouvert »

0 79

Le ministre des Affaires étrangères du Japon, M. Hayashi Yoshimasa, a eu un entretien téléphonique ce lundi 22 novembre, avec Dr S. Jaishankar, ministre des Affaires étrangères de l’Inde.

Au cours de la conversation, le ministre Hayashi a déclaré qu’il aimerait travailler avec le ministre Jaishankar pour développer davantage le « Partenariat stratégique et mondial spécial Japon-Inde », mentionnant le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et l’Inde au cours de l’année à venir, 2022.

De son le ministre Jaishankar a félicité le ministre Hayashi pour sa nomination en tant que ministre des Affaires étrangères et a déclaré qu’il souhaitait également travailler avec le ministre Hayashi pour renforcer davantage les relations entre le Japon et l’Inde.

Les deux ministres ont échangé des vues sur les relations bilatérales et ont confirmé que la reprise des visites mutuelles annuelles des deux dirigeants est d’une importance particulière, affirmant travailler ensemble pour la réalisation rapide de la visite du Premier ministre Kishida en Inde à un moment approprié. Les deux ministres ont également confirmé que les deux pays se coordonneraient pour organiser le prochain cycle de la réunion ministérielle des Affaires étrangères et de la Défense Japon-Inde 2+2.

En plus d’une large coopération en matière de sécurité, y compris dans de nouveaux domaines tels que la cybersécurité, l’espace et la sécurité économique, les deux ministres ont également discuté de la coopération économique dans des domaines tels que la lutte contre le changement climatique, le numérique et la santé.

Ils ont également décidé de poursuivre les efforts pour faire avancer régulièrement la construction du train à grande vitesse Mumbai-Ahmedabad, qui est le projet phare Japon-Inde.

Les deux ministres ont affirmé qu’ils travailleraient étroitement à la réalisation d’une vision commune d’un « Indo-Pacifique libre et ouvert » par le biais d’une coopération bilatérale et d’une coopération quadrilatérale impliquant l’Australie et les États-Unis.

Les deux ministres ont discuté des situations régionales et partagé leur ferme opposition à toute tentative unilatérale de changer le statu quo par la force en mer de Chine orientale et en mer de Chine méridionale et à toute coercition économique, tout en confirmant que les deux pays approfondiraient la coopération en matière de sécurité économique telle que en établissant des chaînes d’approvisionnement résilientes. Les deux ministres ont également discuté de la situation en Corée du Nord, notamment de ses activités nucléaires et de missiles balistiques, et le ministre Hayashi a demandé compréhension et soutien sur la question des enlèvements.

En outre, les deux ministres ont décidé de promouvoir une coopération accrue dans des situations régionales telles que le Myanmar et l’Afghanistan, pour relever des défis mondiaux tels que les mesures contre le COVID-19 et la lutte contre le terrorisme.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More