Le ministre de la santé Mbungani discute avec le directeur exécutif de GAVI sur la nécessité de booster la vaccination contre la Covid-19 en RDC

0 93

En marge de la réunion ministérielle de G20, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbandra, a eu une séance de travail, ce lundi 6 septembre 2021 à Rome avec le directeur exécutif de GAVI, le Docteur Seth Berkley.

Ce dernier a sollicité de rencontrer le numéro 1 de la Santé de la République démocratique du Congo en vue d’un échange sur la question de la vaccination.

En effet, pendant une demie-heure, les deux personnalités ont essentiellement abordé trois sujets, à savoir:

– La nécessité de booster la vaccination contre la Covid-19, avec l’arrivée de nouveaux lots des vaccins Moderna et Pfizer;

– La mise en œuvre du plan Mashako pour le renforcement de la vaccination de routine. A ce sujet, le Dr Berkley a félicité la RDC pour les progrès réalisés dans le secteur de la santé et a, par la même, occasion, recceuilli les impressions du ministre congololais au sujet de la menace de grève d’une partie des personnels administratifs et infirmiers, dans le contexte de la vaccination.

-Le remboursement des dépenses inéligibles sur base du financement de GAVI dont l’échéance est fixée à la fin du mois de septembre au risque que celui-ci puisse geler le financement alloué à la vaccination.

Concernant la menace de grève dans le secteur de la santé, le ministre Jean-Jacques Mbungani a rassuré son interlocuteur des efforts qui sont actuellement déployés par le gouvernement de la République afin de résoudre de manière pérenne toutes les revendications légitimes soulevées.

Le ministre de la Santé a aussi rassuré le directeur exécutif de GAVI sur la disponibilité de la RDC à collaborer avec son organisation, dans le cadre du financement de l’opération de vaccination en cours au pays.

Pour sa part, le Dr Seth Berkley a remercié le ministre Jean-Jacques Mbungani pour sa disponibilité. Il s’est également dit satisfait pour l’éclairage apporté par le ministre et surtout sur la convergence des vues au sujet des différents points qui ont fait l’objet de leur échange.

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More