Le Ministre des Affaires étrangères d’Allemagne Heiko Maas entame sa visite aux États-Unis

0 94

Le ministre des Affaires étrangères d’Allemagne, Heiko Maas, a entamé ce mardi 13 juillet 2021, sa visite aux États Unis d’Amérique.

Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères d’Allemagne, Maas fera un premier arrêt au Michigan, pour une visite sous le signe du changement structurel et de la mondialisation, où l’innovation et la coopération économique sont à l’honneur.

Le ministre des Affaires étrangères Maas visitera l’usine d’un fabricant de vaccins qui, pour la force d’innovation nouvellement acquise dans l’ancienne « ceinture de rouille » des États-Unis.

« Nous devons saisir toutes les opportunités qui se présentent pour contenir la pandémie. En pratique, cela signifie que nous, en tant qu’États, devons travailler ensemble de manière efficace, améliorer continuellement les chaînes d’approvisionnement et construire des capacités de production plus importantes qui nous permettent de fabriquer encore plus de vaccins de haute qualité dans le monde entier. Je vais donc aujourd’hui visiter le site de production d’un des plus grands fabricants de vaccins. L’Allemagne investit massivement dans la coopération multilatérale, notamment à travers le renforcement des capacités dans les pays émergents et en développement. Sans solidarité mondiale dans la distribution des vaccins, Delta ne sera pas la dernière variante que nous devons vaincre.

Aujourd’hui, dans le Michigan, nous voyons ce que la coopération germano-américaine peut réaliser : les structures économiques transatlantiques, la force d’innovation commune dans le développement de vaccins – tout cela contribue de manière décisive à des progrès tangibles dans la lutte contre la pandémie. L’idée de mondialisation ne gagne et n’atteint les gens que si ceux qui sont impliqués en comprennent les avantages. C’est le cas ici. Il est donc essentiel d’être clair : la coopération transfrontalière nous aide aussi à défendre nos libertés dans un monde qui change. Et il permet de mieux exploiter le potentiel commun. Nous devons toujours garder un œil sur les effets négatifs des changements structurels et économiques sur la vie des gens et développer des solutions créatives pour les contrer.

Mon voyage m’emmène également à New York , où je continuerai à militer pour une solution politique pour la Libye au Conseil de sécurité des Nations Unies. Nous avons besoin d’une coopération entre les acteurs internationaux et d’un retrait de tous les mercenaires et soldats étrangers. Ce n’est que récemment que nous l’avons réaffirmé lors de la deuxième Conférence de Berlin sur la Libye. Et nous mettrons cela à l’ordre du jour à New York également. Je parlerai également avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres , de la manière dont nous pouvons encore améliorer la coopération multilatérale en vue d’autres défis tels que le changement climatique », a déclaré le ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne, Heiko Maas, ce mardi  13 juillet 2021, avant de partir pour les États-Unis.

Pour rappel, le secrétaire d’État américain Antony Blinken était en visite à Berlin [Allemagne] il y a seulement trois semaines. Depuis l’investiture du président américain Biden, le gouvernement américain s’est de plus en plus appuyé sur la coopération transatlantique. Au vu des défis transfrontaliers de l’économie, du changement climatique et, surtout, de la pandémie, cela est plus important que jamais notamment vis-à-vis de nos sociétés qui soutiennent cette coopération.

 

 

 

Le Hautpanel

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More