Le Parlement égyptien approuve l’intervention militaire en Libye

0 253

Le Parlement égyptien a approuvé ce lundi 20 Juillet 2020, un éventuel déploiement de l’armée egyptienne en dehors de ses frontières après que le président Abdel Fattah el Sissi a parlé d’opérations militaires potentielles en Libye voisine.

A l’unanimité, le parlement égyptien a approuvé “le déploiement de membres des forces armées égyptiennes dans des missions de combat hors des frontières égyptiennes pour défendre la sécurité nationale égyptienne”, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cette approbation intervient après que le président égyptien Sissi a menacé une action militaire contre la Turquie et l’armée du gouvernement soutenu par l’ONU, qui rapproche ses combattants et ses véhicules militaires de Syrte, une porte d’entrée des principaux terminaux pétroliers de Libye sous le contrôle du chef de guerre Khalifa Haftar.

L’action de l’armée égyptienne en Libye poussera les alliés de Khalifa Haftar et ceux de l’armée gouvernementale soutenue par l’ONU, a une guerre par procuration.

Le président Abdel Fattah el Sissi a qualifié la ville côtière stratégique de Syrte de “ligne rouge” et a averti que toute attaque contre la ville inciterait le Caire à intervenir militairement pour protéger sa frontière occidentale avec le pays riche en pétrole.

La milice du Général Khalifa Haftar, basée à l’est de la Libye est soutenue par l’Égypte, les Émirats arabes unis et la Russie, tandis que l’armée du Gouvernement national à Tripoli, dans l’ouest du pays est soutenue par l’ONU ainsi que la Turquie , le Qatar et l’Italie.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More