Le Président Erdogan prend de nouvelles mesures contre la COVID-19 et annonce l’accès sans frais au vaccin à tous les turcs

0 149

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, a annoncé ce lundi 30 novembre 2020, de nouvelles mesures pour contenir l’épidémie du Coronavirus dans son pays et un accès sans frais au vaccin COVID-19 à tout citoyen turc. C’était au cours d’une réunion qu’il a présidée avec les membres de son cabinet sur sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Recep Tayyip Erdogan a indiqué que la Turquie gagnera la lutte face à l’épidémie à COVID-19 grâce à la permission d’Allah.

« Lors de notre dernière réunion du Cabinet, nous avons indiqué au public que nous allions mettre en œuvre de nouvelles mesures dans ce cadre. Le fait que le nombre de cas ait atteint 30 000 montre que nous devons tous être beaucoup plus prudents et patients. Nous connaissons très bien les troubles causés par les mesures que nous avons prises. Nous mettons tout en œuvre pour minimiser ces problèmes », a indiqué le président turc .

A cet effet, il a appelé sa population à se protéger contre la menace du virus en respectant les mesures sanitaires soumises par les responsables de la santé.

« Afin de réduire l’impact négatif de l’épidémie, il n’y a pas d’autre remède que de telles mesures visant à minimiser la mobilité humaine à ce stade. Ma demande de nos citoyens; Tout d’abord, ils obéissent aux règles de nettoyage, de masques et de distance, que nous exprimons par «OK». De même, nous nous attendons à ce que les mesures épidémiques que nous avons déterminées soient strictement suivies. Plus important encore, nous voulons que tous nos citoyens n’interfèrent pas avec la foule à moins qu’ils ne soient obligés de le faire et agissent avec prudence même chez eux, jusqu’à ce que l’épidémie ne soit plus une menace. La mesure la plus efficace contre cette épidémie, qui n’a pas encore été traitée, est de se protéger. Même si nous sommes nous-mêmes en bonne santé, nous devons faire des sacrifices pour la santé de nos proches et des autres », a indiqué Erdogan.

Accès gratuit aux vaccins COVID-19 à tous les turcs

Recep Tayyip Erdogan a annoncé que les citoyens turcs se procureront le vaccin Covid-19 sans frais.

« Nous suivons de près les développements dans le monde en matière de vaccination. Nous portons une attention particulière à chaque vaccin qui arrive au stade de son utilisation sur l’homme et établissons immédiatement les connexions nécessaires. En premier lieu, nous avons conclu un accord de 50 millions de doses », a déclaré le président turc, ajoutant que « Comme nous l’avons dit dès le début, nos citoyens pourront accéder au vaccin sans aucun frais. J’espère que ce vaccin sera appliqué à partir des professionnels de la santé dès le mois prochain. Nous suivons également les études de vaccination locales, qui sont sur le point d’être utilisées par des volontaires, jour après jour. Nous devons gagner le temps dont nous avons besoin dans ce processus en suivant strictement les mesures avec notre nation ».

Les mesures supplémentaires contre le coronavirus

Le président Turc Recep Tayyip Erdogan a pris de nouvelles mesures contre l’épidémie du coronavirus afin de ne pas transformer la crise sanitaire en une crise économique et sociale totale.

C’est pourquoi, il a annoncé des mesures qui permettront à la fois de protéger la santé des populations au plus haut niveau et de maintenir ensemble la production, le commerce, l’emploi, l’éducation et la vie sociale.

Dans cette optique, des mesures supplémentaires ont été arrêtées, au cours de la réunion de ce lundi :

-Un couvre-feu général sera appliqué entre 21h00 du soir et 5h00 du matin tous les jours de la semaine. Cette restriction se poursuivra sans interruption de 21h00 le vendredi soir à 05h00 le lundi matin le week-end, nous sommes donc maintenant chez nous du samedi au dimanche, a-t-il déclaré.

Les secteurs à inclure dans la circulaire tels que la production, l’approvisionnement, la logistique, la santé, l’agriculture et la sylviculture sont exclus de ce champ d’application. Les entreprises telles que les épiceries, les bouchers, les marchands de légumes et les lieux qui fournissent des services de livraison à domicile sont exclus de la restriction de fin de semaine dans les heures spécifiées. Les restaurants ne pourront servir que des plats à emporter.

-À l’exception des exceptions mentionnées dans les circulaires précédentes, ils ne pourront pas utiliser les transports en commun à partir de 65 ans et moins de 20 ans. Les Conseils généraux d’hygiène prendront les mesures nécessaires afin de détecter et d’éliminer les dysfonctionnements à l’origine de la propagation de l’épidémie dans les services de transport en commun des provinces.

-Les activités de la classe maternelle et des établissements d’enseignement similaires seront suspendues. Considérant que le taux de contamination de l’épidémie a augmenté dans les foyers, le Chef de l’Etat turc a demandé surtout à leur nation de suspendre l’accueil des invités jusqu’à ce que la menace soit passée.

-Les activités où les gens se réuniront, comme une journée, des vacances, des condoléances ou une célébration du Nouvel An, n’auront pas lieu à la maison, a précisé Erdogan.

-Les prières funéraires seront effectuées avec un maximum de 30 personnes, y compris leurs proches, et les mariages ne dépasseront pas ce nombre. Des lieux tels que le bain turc, le sauna, le salon de massage, la piscine et le parc d’attractions mettront leurs activités en pause.

-Les horaires de travail des établissements publics autres que les services obligatoires à déterminer par le Conseil général d’hygiène peuvent être appliqués entre 10h00 et 16h00.

Dans les lieux de travail de plus de 50 employés, la mise en œuvre des mesures épidémiques sera strictement contrôlée par un spécialiste de la santé et de la sécurité au travail existant ou par un personnel désigné sous la supervision du médecin du travail.

De plus, l’application du code HES sera appliquée à l’entrée des centres commerciaux. Le nombre de personnes qui peuvent entrer dans les rues et les places bondées peut à nouveau être limité par la décision du conseil d’hygiène publique.

Erdogan a exhorté sa population à arrêter la consommation cigarettes ou les narguilés.

“En tant que président de ce pays, je veux encore une chose de ma nation: arrêtez de fumer pendant cette période, peu importe où vous êtes à l’intérieur, chez vous, et arrêtez définitivement de fumer le narguilé pendant cette période. Je n’ai aucun problème avec les cigarettes ou les narguilés, je ne les veux que pour la santé de ma nation, je les veux pour mon amour pour ma nation, car ce sont les produits nocifs les plus importants qui menacent nos poumons”, a-t-il dit.

“Je souhaite que les décisions que nous avons prises sur la base de la détermination scientifique que de telles mesures empêchent l’augmentation de l’épidémie soient bénéfiques. Je souhaite que toutes ces mesures soient bénéfiques pour notre pays”, a souligné Recep Tayyip Erdogan.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More