Le Président Tshisekedi accorde une mesure de grâce collective à certains prisonniers

0 365

Le Président de la République Félix -Antoine Tshisekedi Tshilombo, a signé mardi 30 Juin 2020, une série d’ordonnances présidentielles dont celle accordant une mesure de grâce collective à certains prisonniers en marge  du soixantième anniversaire de l’indépendance.

La porte-parole adjointe du Président de la République, Tina Salama l’a lue mercredi 1er juillet 2020, sur la Chaine nationale.

A l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a accordé une mesure de grâce collective  ayant un caractère “de pardon, d’humanité et de Justice sur proposition du vice-Premier Ministre, Ministre de la Justice et Garde de sceaux”.

Cette ordonnance préconise la remise de la peine restant à exécuter qui est accordée à toute personne condamnée à une peine de servitude pénale ou des travaux forcés inférieure à 5 ans, par décision judiciaire devenue irrévocable à la date du 30 juin 2020.

La réduction de 5 ans de la peine restant à subir est accordée à toute personne condamnée à une peine de servitude penale ou de travaux forcés égale ou supérieure à 5 ans par décision judiciaire devenue irrévocable à la date du 30 juin 2020.

Elle souligne par ailleurs, la commutation de la peine de mort en celle de servitude pénale à perpétuité est accordée à toute personne condamnée par décision judiciaire devenue irrévocable à la date du 30 juin 2020.

La commutation de la peine de servitude pénale à perpétuité en celle de 20 ans de servitude pénale principale est accordée à toute personne condamnée par décision judiciaire devenue irrévocable à la date du 30 juin 2020.

Cependant,  la remise, réduction et commutation ne sont pas accordées aux personnes concernées pour; les condamnés fugitifs ou latitants, les personnes condamnées pour les crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité et aux peines prévues par la loi N°15/022 du 30 décembre 2015 modifiant et complétant le décret du 30 janvier 1940 portant le code pénal.

Sauf pour les personnes condamnées sous l’arrêt rendu sous RP N°1078/2002 par la cour d’ordre militaire en date du 07 Janvier 2003 pour les infractions ci-après : Violences sexuelles, détournements et concussions, corruption, rémunérations illicites, assassinat, meurtre,  vol à main armée, atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, détention illégale d’armes de guerre et toute infraction contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort