Le Président Tshisekedi annonce la réduction du nombre des ambassades de la RDC dans le monde

0 213

Le Président de la République , Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a , à l’issue de son voyage privé en Belgique, annoncé jeudi 01 Octobre 2020, la réduction du nombre des ambassades de la République Démocratique du Congo dans le monde. C’était au cours d’une interview accordée à des médias congolais de Belgique, à savoir :

– Les journaux en ligne Congo Indépendant représenté Baudouin Amba Wetshi et l’Info en Ligne des Congolais de Belgique par Cheik FITA.

– Les  Web TV  Chez Francis Show représenté par Francis Kakonde et Congo Sukisa TV représenté par Me Dona.

A la question de connaitre la situation des ambassades de la RDC dans le monde, le Chef de l’Etat répond :

« Très bientôt des nouveaux ambassadeurs seront nommés et à Bruxelles notamment où le nom du futur ambassadeur est déjà connu… Seulement, la RD Congo a un grand nombre d’ambassades relativement élevé», a déclaré Félix Tshisekedi Tshilombo.

Il a en outre précisé que «Certaines devront être fermées. Il n’est pas exclu que le nombre actuel de 60 soit réduit de moitié», a-t-il conclu.

Pour rappel, le Ministre d’Etat,  Ministre des Affaires Etrangères, Madame Marie Tumba Nzeza , avait présenté au chef de l’État ainsi qu’aux membres du gouvernement au cours de la 45 eme réunion du Conseil des Ministres , vendredi 21 août 2020, par vidéoconférence , l’état de nos représentations extérieures au regard des dépenses fixes et inéluctables pour le fonctionnement des missions diplomatiques.

A titre de rappel, C’était à l’occasion de la présentation de la situation de nos représentations extérieures lors de la 44ème réunion du Conseil des Ministres, que Madame le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères avait été invitée à faire un rapport plus exhaustif de cette problématique.

Elle avait circonscrit les difficultés auxquelles sont confrontées nos représentations à l’étranger depuis des décennies. “Parmi elles, il a été épinglé les salaires des diplomates et ceux du personnel engagé localement ; les loyers des missions diplomatiques et des diplomates ; les difficultés d’accès aux soins de santé ; l’absence récurrente des frais de fonctionnement ; le non-paiement des frais de mutation et de rapatriement des diplomates, des membres de leurs familles et de leurs biens.”

“Il a été observé que ces situations sont à la base des litiges auxquels nos missions diplomatiques sont confrontées, souvent sans moyens d’y faire face.”

Par ailleurs, il a été constaté également que ces situations ternissent l’image de la République Démocratique du Congo, avait souligné la Ministre Tumba Nzeza.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More