Le Président turc Erdoğan appelle la communauté internationale à assurer la sécurité et la stabilité en Afghanistan dès que possible

0 74

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a appelé la communauté internationale à assurer la sécurité et la stabilité en Afghanistan dès que possible , alors que ce pays d’Asie du Sud est confronté à une situation politique et géopolitique très préoccupantes.

C’était ce mardi 12 Octobre 2021, lors du Sommet extraordinaire des dirigeants du G20 sur l’Afghanistan tenu par vidéoconférence.

Dans son discours, le président Erdoğan a souhaité que la rencontre soit bénéfique face aux défis que le monde rencontre.  « Je considère le G20 comme la principale plate-forme de coopération face aux défis auxquels notre monde est confronté. Les développements en Afghanistan ont des réflexions économiques et financières ainsi que des dimensions politiques et humanitaires. Je me félicite de l’évaluation de la question dans le cadre du champ de travail du G20, et je remercie l’Italie, président du conseil d’administration, de nous avoir permis d’échanger».

Et d’ajouter : « Nous sommes confrontés à une nouvelle réalité politique et géopolitique en Afghanistan. Assurer la sécurité et la stabilité dans le pays dès que possible est d’une importance cruciale non seulement au niveau régional mais aussi au niveau international».

Pour lui, la communauté internationale doit aider les talibans à mettre en place une administration stable, alors que l’Afghanistan traverse une période difficile. «Nous devons orienter les talibans vers la mise en place d’une administration inclusive, avec une patience stratégique et une approche progressive, en gardant les canaux de dialogue ouverts », a noté le président Erdoğan, notant que le peuple afghan est aux prises avec les conséquences dévastatrices de l’instabilité, des conflits et le terrorisme depuis plus de 40 ans, ainsi que l’incertitude politique.

Déclarant que la communauté internationale ne peut pas se payer le luxe de tourner le dos au peuple afghan et de laisser ce pays à son propre sort dans une telle période, le président turc a exprimé la nécessité de faire preuve d’une forte solidarité avec le peuple afghan, quel que soit le processus politique , en raison de l’aggravation de la crise humanitaire dans le pays.

La Crise en Afghanistan affectera les frontières Turques et Européennes

 

 

 

Le Président Erdoğan a fait savoir que le Croissant-Rouge turc a récemment fourni 33 tonnes d’aide alimentaire et qu’ils travaillent sur paquet d’aide.

« En ces temps difficiles, nous continuerons à remplir notre devoir fraternel», a-t-il fait savoir.

Exprimant que la menace terroriste persiste, comme en témoignent l’attaque terroriste perpétrée par Daesh à l’aéroport de Kaboul le 26 août, ainsi que les actions à Kaboul et dans d’autres provinces ces derniers jours, le président Erdoğan a poursuivi ses propos comme suit : vous savez , notre pays, qui accueille actuellement environ 5 millions d’étrangers dont 3,6 millions originaires de Syrie, ne peut supporter une nouvelle charge migratoire en provenance d’Afghanistan. Il est inévitable que les pays européens soient également touchés par la pression migratoire à laquelle la Turquie sera exposée depuis ses frontières sud et est.

« Je considère qu’il est essentiel que le G20 garde les questions de migration et de déplacement forcé à son ordre du jour, en gardant à l’esprit ses implications pour l’économie mondiale. Je propose qu’un groupe de travail soit formé au sein du G20 afin d’apporter une perspective systématique à ce problème mondial. En tant que Turquie, nous aspirons à la présidence de ce groupe. Je pense également que nous avons de sérieuses opportunités de prendre des mesures concrètes dans ce domaine pendant la présidence indonésienne » , a déclaré le président Erdoğan.

La Turquie souhaite que l’administration talibane fournisse des efforts pour que l’Afghanistan ne soit pas la base d’organisations terroristes.

« Soit dit en passant, je dois exprimer cela en particulier. Actuellement, le nombre d’étudiants afghans qui étudient en Turquie grâce à une bourse est de 1 100. Le nombre total d’étudiants afghans auxquels nous avons accordé des bourses du passé au présent a dépassé les 10 000. Ce soutien se poursuit en Afghanistan. Comme l’a exprimé le Premier ministre italien dans son discours d’ouverture, le gouvernement intérimaire n’a pas encore livré ce qui était attendu. Nous n’avons pas encore vu l’étreinte nécessaire dans l’aide humanitaire, la sécurité, empêcher l’Afghanistan d’être les bases d’organisations terroristes, empêcher l’extrémisme. J’espère que nous, en tant que Turquie, avons fait de gros efforts dans la construction de l’infrastructure et de la superstructure locales. Et envoyer les filles à l’école, les droits des minorités, ces problèmes devraient être résolus sérieusement par l’administration des talibans afghans» , a-t-il noté.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More