Le processus de démobilisation des anciens combattants du FRPI va se poursuivre selon Alain Kashinde

0 272

Le processus de démobilisation des anciens combattants du groupe armé Force de résistance patriotique de l’Ituri(FRPI) va se poursuivre a indiqué lundi à la presse, Alain Kashinde, le coordonnateur national du programme STAREC, suite à la disponibilité des fonds alloués par le gouvernement de la République et ses partenaires techniques et financiers.

Au terme de son entrevue avec le gouverneur de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi, le coordonnateur national du programme STAREC a déclaré que, conformément au chronogramme contenu dans l’accord de paix signé avec le gouvernement congolais le 28 Février 2020 à Gety, ce document stipule qu’un mois après cette signature, il sera procédé au désarmement mais en attendant cette phase cruciale a-t-il précisé la Monusco a aménagé deux sites de désarmement (cantonnement) où les ex combattants de FRPI vont venir en masse .

Alain Kashinde a expliqué que c’est au niveau du site de cantonnement que va se passer pendant une période allant de deux à trois mois le vrai DDR c’est-à-dire l’identification de ceux qui seront retenus pour intégrer l’armée et ceux qui vont s’insérer dans la vie civile.

Il a par ailleurs précisé que par la phase de désarmement des anciens combattants de FRPI se sépareront de leurs dépendants qui seront prise en charge à travers les différents projets d’ordre social et économique qui s’inscrivent dans le cadre de développement de leur milieu.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More