Le projet de loi de reddition des comptes 2019 déclaré recevable à l’Assemblée nationale

0 136

Le projet de loi de reddition des comptes exercice 2019 a été déclaré recevable ce lundi 30 novembre 2020, à l’Assemblée nationale au cours d’une plénière convoquée par le deuxième vice-président Boniface Balamage Nkolo, à cet effet, au Palais du peuple  à Kinshasa.

Les députes nationaux ont analysé article après article avant de procéder au vote de l’ensemble des textes.

Ce projet a été déclaré recevable, après débat et orienté à la commission technique de la chambre basse du Parlement, 309 députés ont voté « oui« , 4 ont voté « non » et 1 s’est abstenu sur les 314 députés présents.

Après ce vote, le projet de loi de reddition des comptes de l’exercice 2019 va être transmis au Sénat en seconde lecture, à l’issue de laquelle le projet sera transmis au Président de la République pour promulgation.

Par ailleurs, la session plénière de ce jour, a validé le pouvoir des suppléants de sept députés nationaux frappés d’incompatibilité et d’autres décédés.

Mwadi Kadiata Olga, Matumona Zola Alain, Kabeya Olivier, Kakule Godefroid, Musukulu Emmanuel, Dikapa Dieudonné sont ceux qui sont validés en tant que députés nationaux. Ils ont huit jours pour se prononcer s’ils occupent des fonctions incompatibles au mandat de députés. En attendant, ils ont été par la même occasion, présentés à la plénière et ont occupé des sièges directement.

Les députés frappés d’incompatibilité sont :   Fabien Mutomb (élu de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga), Noël Botakile (élu de Bongandanga, dans la province de Mongala), Balashisua Ivette (élue de Tshikapa ville, dans la province du Kasaï) et le député Pierre Maloka.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More