Le Sénat adopte le rapport sur les institutions provinciales

0 82

Le Sénat a adopté ce mardi 15 Juin 2021, le rapport de la commission sénatoriale en charge des Relations avec les institutions provinciales et les entités territoriales décentralisées (ETD), au cours d’une séance plénière présidée par Modeste Bahati Lukwebo, président de la chambre haute du parlement.

Les sénateurs ont estimé, au cours de ladite plénière, que la chambre haute puisse prendre l’initiative de réviser la loi sur la libre administration des provinces, au regard des abus constatés dans la gestion actuelle des provinces.

« Nous avons beaucoup à faire pour que les provinces de la RDC soient stabilisées », a déclaré Modeste Bahati Lukwebo, ajoutant que des provinces déstabilisées ne peuvent pas répondre aux attentes de la population.

Dans son rapport, la commission que dirige Mme Françoise Bemba Ndakwa, a fait valoir l’ingouvernabilité des provinces, à cause des motions de déchéance adressées aux gouverneurs des provinces.

Il existe même, selon la commission, une misère de la justice et même une justice de misère par manque d’infrastructures et magistrats.

Pour Evariste Boshab, membre de cette commission, le Sénat devrait initier une réflexion sur la décentralisation telle que conçue à Sun City en 2002, au Dialogue intercongolais, en Afrique du Sud, sinon on va faire du surplace.

Par ailleurs, la commission a adopté , à cette occasion, le rapport du comité de conciliation et d’arbitrage (comité des Sages), que préside José Endundo Bononge.

Pour rappel, 16 des 26 provinces que compte la RDC sont privées de leurs gouverneurs, ils ont été déchus par les Assemblées provinciales. A cet effet, les sénateurs ont recommandé que le gouvernement respecte les autres institutions.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More