Le Soudan impose un état d’urgence de 3 mois en raison des inondations

0 215

Des fortes pluies enregistrées ces derniers mois au Soudan, ont conduit à de catastrophe naturelle avec la la montée des eaux de crue qui ont tué environ 100 personnes et inondé plus de 100 000 maisons depuis fin juillet, c’est ce qui a poussé vendredi soir, le gouvernement soudanais à imposer un état d’urgence de trois mois dans tout le pays.

Cette situation des inondations causées par de fortes pluies saisonnières, principalement en Éthiopie voisine, ont conduit le Nil à monter d’environ 17,5 mètres à la fin du mois d’août, le niveau le plus élevé qu’il ait atteint en environ un siècle selon le ministère soudanais de l’irrigation.

Le général Abdel Fattah Burhan,  a pris cette décision au terme d’une réunion du Conseil de défense et de sécurité du pays.

Selon le ministère soudanais de l’irrigation, les niveaux d’eau du Nil Bleu sont plus élevés que les niveaux d’inondation de 1988 qui ont détruit des dizaines de milliers de maisons dans plusieurs régions du Soudan et déplacé plus d’un million de personnes.

La ministre du Travail et du Développement social, Lina al Sheikh, a déclaré que les inondations avaient tué 99 personnes, blessé au moins 46 personnes et touché plus de 500 000 personnes à travers le pays. Plus de 100 000 maisons à travers le pays se sont effondrées totalement ou partiellement, a-t-elle dit.

L’agence humanitaire des Nations Unies a averti que la situation devrait s’aggraver au cours des prochaines semaines, car des pluies supérieures à la moyenne sont prévues jusqu’à fin septembre.

L’armée a été mise à contribution pour aider à évacuer les gens et construire des barricades à Khartoum, capitale du Soudan, ainsi que pour distribuer de la nourriture, après les inondations, ils ont coupé des routes et emporté des maisons et des biens, signale-t-on.

 

Le Hautpanel

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More