L’enquête sur le décès du Général Delphin Kahimbi a été confiée aux juridictions congolaises compétentes et non à la MONUSCO

0 427

Alors que bon nombre des internautes se donnent à cœur joie pour commenter l’actualité sur l’enquête du  décès mystérieux du responsable des renseignements militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le général Delphin Kahimbi, le porte-parole du Chef de l’État, Kasongo Mwema Yamba Yamba, a tenu à faire une mise au point dans la soirée du lundi, à la Radiotélévision nationale Congolaise.

Selon Mwema Yamba Yamba, l’enquête sur le décès du Général Delphin Kahimbi a été confiée aux juridictions congolaises compétentes, et non à la Mission  de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RD Congo (Monusco), a précisé le porte-parole du Chef de l’État.

« Contrairement à certains propos repris dans le point 4 de la communication du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, propos repris dans le compte rendu de la 24ème réunion du conseil des ministres, l’enquête sur le décès du général Kahimbi a été confiée aux autorités  congolaises compétentes et non à la Monusco, ce qui n’est pas sa vocation en RDC ».

Le porte-parole du Chef de l’État a indiqué que le concours de la MONUSCO dans cette affaire n’a été requis que sur les plans technique et scientifique uniquement.

 

Le Hautpanel

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More