Les affrontements entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie se poursuivent en son deuxième jour alors que la communauté internationale appelle à un cessez-le- feu immédiat

0 147

La région occupée du Karabakh est au centre des affrontements enregistrés depuis deux jours entre l’armée azerbaïdjanaise et les troupes arméniennes.

Au moins 28 militaires de l’armée arménienne ont été tués ce lundi 28 septembre 2020 dans des affrontements avec l’armée azerbaïdjanaise, malgré l’appel de la communauté internationale dont la Turquie, la France, la Russie et l’OTAN, à un cessez-le- feu immédiat.

Les autorités de la région occupée du Karabakh, dresse un bilan de 59 militaires morts.

Des deux côtés,  le bilan de morts est passé à 68, dont 9 civils parmi lesquels sept en Azerbaïdjan et deux Arméniens.

La région du Karabakh se trouve à l’intérieur de l’Azerbaïdjan mais occupée par les Arméniens. En 2016, les deux Etats s’étaient affrontés au sujet de la même région occupée.

Malgré la déclaration de l’indépendance du Karabakh en 1990, au terme d’une guerre qui a fait 30 000 morts, l’Arménie et l’Azerbaïdjan se disputent toujours la région du Karabakh, entrainant un conflit qui plusieurs décennies.

La communauté internationale s’était réunie en 1992 , dans le Groupe de Minsk de l’OSCE, coprésidé par la France, la Russie et les États-Unis, pour trouver une solution pacifique au conflit mais aucune solution n’avait été trouvée. Cependant un cessez-le-feu avait été conclu en 1994.

Quatre résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et deux résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, ainsi que de nombreuses organisations internationales, exigent le retrait des forces d’occupation arménienne car elles considèrent toujours la région acquise à l’Azerbaidjan.

En effet,  le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que la ville azerbaïdjanaise de Terter, à 114 km de Talish, était sous le feu des forces arméniennes depuis tôt le matin alors que les deux armées se préparaient au combat.

Le ministère de la Défense a donné lundi un dernier avertissement à l’Arménie soulignant que des mesures de rétorsion adéquates seront prises contre eux si nécessaire.

L’agence de presse Interfax a cité l’attaché de presse du ministère azerbaïdjanais de la Défense, Anar Evyazov, disant que l’armée avait occupé plusieurs hauteurs stratégiquement importantes près du village de Talish dans le Karabakh occupé.

Lors des frappes, l’attaché de presse Anar Evyazov, a également déclaré que Lernik Babayan, commandant du bataillon d’assaut aéroporté de l’armée arménienne, avait été tué près de Talish.

“Le ministère a également partagé des images aériennes de la destruction de chars et de véhicules blindés arméniens lors des affrontements. Des missiles, de l’artillerie et des frappes aériennes ont été utilisés pour cibler les positions ennemies”, a-t-il dit, ajoutant que plusieurs hauteurs stratégiques importantes autour du village de Talish ont été capturées.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort Çanakkale mutlu son Tekirdağ mutlu son Antalya mutlu son Ankara mutlu son Samsun mutlu son Bursa mutlu son Konya mutlu son Balıkesir mutlu son İzmir mutlu son İstanbul mutlu son Hatay mutlu son Diyarbakır mutlu son