Les BAKONGO réclament la Primature pour la nouvelle génération

0 177

La population BAKONGO réclame le poste de premier ministre pour la nouvelle génération composée essentiellement des professeurs et des scientifiques qui dépensent les cours de finances publiques, la fiscalité et les sciences économiques dans des universités et institut supérieur de commerce.

Ces enseignants sont à l’université de Kinshasa  dans la faculté des sciences économiques ainsi qu’à l’institut supérieur de commerce de Kinshasa d’où est sorti l’informateur de la majorité le professeur Modeste Bahati Lukwebo , dont vous avez fait confiance. Ces enseignants ont une notoriété nationale et internationale vérifiable.

En dehors du monde académique, certains de ces enseignants occupent des fonctions importantes dans nos différentes administrations financières et économiques dans notre pays.

Nous sollicitons auprès du président de la République de diligenter des enquêtes pour déceler ces oiseaux rares qui peuvent vous accompagner dans la vision de l’Union sacrée.

Nous insistons de vous appesantir plus sur la nouvelle génération qui n’ont pas des ambitions égoïstes par rapport à l’ancienne génération.

Le peuple Bakongo demande au Chef de l’État d’utiliser cette crème intellectuelle pour son actif en matière de gestion de la chose publique parce qu’elle (crème) sait distinguer le bien public du bien privé.

Pour la petite histoire, les colonialistes belges les avaient  suffisamment utilisés pour la gestion de la chose publique et cela sans peur d’être trahi.

Ces enseignants qui ont de l’expérience avérée en matière de gestion publique espèrent également  occuper des fonctions importantes dans des entreprises publiques du pays.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More