Les chefs des confessions religieuses rassurés de la priorité donnée à la proposition de loi portant réforme de la CENI dans la session ordinaire de mars

0 218

Les chefs des confessions religieuses ont reçu ce samedi 20 mars 2021, les assurances du président de l’Assemblée nationale Mboso N’Kodia Pwanga, sur la priorité donnée à la proposition de loi portant réforme de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), initiée par le député national Christophe Lutundula, pour qu’elle soit soumise au débat au cours de la session ordinaire de mars 2021.

C’est ce qui ressort de la séance de travail qu’ont eue ce jour, les princes des églises du Congo avec le speaker de la chambre basse du Parlement au Palais du Peuple.

Selon le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et porte-parole des représentants des confessions religieuses, l’abbé Donatien N’shole, cette proposition de loi a régulièrement suivi la procédure, elle est déjà passée par le gouvernement et il ne reste qu’elle soit soumise au débat.

« Les chefs des confessions ont reçu les assurances du président de la Chambre basse du Parlement de soumettre en priorité au débat cette proposition de loi. Fort de cet engagement et de cette promesse, les confessions religieuses s’engagent déjà à entamer la procédure de désignation des membres du bureau de la CENI, notamment en invitant tout celui qui a l’ambition d’être candidat de confessions religieuses d’aller déposer sa candidature dans une des confessions religieuses de son choix, même s’il en est pas membre », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de la CENCO, a au nom des chefs des confessions religieuses présenté les condoléances au président de l’Assemblée nationale suite au décès du député national Henri-Thomas Lokondo qu’ils reconnaissent comme « un grand esprit soucieux du bien de la population », avant d’échanger sur la problématique de la désignation de nouveaux membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Ces chefs des confessions religieuses ont indiqué avoir pris acte non seulement du discours du président de l’Assemblée nationale à l’ouverture de la session parlementaire de mars 2021, mais aussi de l’engagement et du rôle de l‘Assemblée nationale de faire des réformes électorales une priorité au cours de cette session ainsi que  de la demande leur faite de s’activer pour la désignation des membres du bureau de la CENI.

Notons également que les confessions religieuses se sont mises d’accord sur le critérium pour élire des animateurs de la CENI et sur cette base, chaque confession religieuse va procéder à une présélection des candidatures recueillies pour en retenir trois à présenter à la plénière , a fait savoir l’abbé Donatien N’shole.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More