Les délégués des syndicats des médecins et infirmiers d’accord pour la retenue à la source de l’IPR sur les primes et autres avantages

0 94

La Direction Générale des impôts (DGI), a organisé mercredi dans la salle paroissiale de Notre Dame de Fatima , un atelier à l’intention des délégués des médecins et infirmiers œuvrant à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Le directeur des études , statistiques et communication de la DGI, Pr. Mabiala Umba, a indiqué dans  son adresse aux participants à l’atelier que la DGI veut écouter , analyser avec les différentes organisations patronales du pays , la problématique née autour d’un ancien impôt jusque-là payé par le secteur privé qui est l’impôt professionnel sur les rémunérations (IPR).

Il a fait savoir que cet impôt remonte à l’année 1969 et était payé par les travailleurs du secteur privé à l’insu du secteur public ainsi que de tous les membres des institutions politiques .

Cependant, le Directeur Mabiala fait savoir que la DGI est accusée a tort par certains contribuables (assujettis), en complicité avec le gouvernement. La Direction Générale des Impôts qui est le conseiller  fiscal du gouvernement applique scrupuleusement les textes des lois de finances mis à  sa disposition par l’autorité budgétaire qui est  l’assemblée nationale.

Les primes, les salaires  et autres avantages payés aux fonctionnaires ainsi qu’aux membres des institutions politiques venaient d’être imposés depuis le mois de janvier 2020.  Alors que la majorité des fonctionnaires ne contribuait pas au paiement de l’IPR.

Les délégués des infirmiers ont estimé que la DGI en sa qualité de conseiller du gouvernement aide les médecins à trouver une solution à leurs revendications.

En conclusion, les délégués des médecins et infirmiers ont adhéré à la retenue de  l’IPR et  ont émis le vœu de voir que le taux de l’impôt soit réduit au lieu  de garder les 15% pratiqués à ce jour .

Le professeur  Mabiala et son collègue de la Direction de l’assiette, M. Eric ont présenté aux médecins les statistiques  des contribuables de Direction des grandes Entreprises, des petites  et moyennes entreprises ainsi que des micro entreprises. La décision de modifier les lois demeure l’apanage de l’Assemblée nationale, en sa qualité d’autorité budgétaire et personne d’autres ont répliqué le directeur Mabiala et son collègue de l’assiette.

Ils ont fait comprendre aux médecins que le pays compte près de 80 millions d’habitants mais c’est la minorité qui paye l’impôt, ce qui est anormal.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort