Les États-Unis et le Japon s’accordent en faveur de la dénucléarisation complète de la Corée du Nord

0 62

Le président américain Joe Biden et le premier ministre Japonais Suga Yoshihide, ont réaffirmé leur engagement en faveur de la dénucléarisation complète de la Corée du Nord.  C’était au cours de la conférence de presse tenue vendredi 16 avril 2021, à la Maison Blanche, aux États -Unis.

« Les États-Unis et le Japon ont réaffirmé leur engagement en faveur de la dénucléarisation complète de la Corée du Nord, exhortant la Corée du Nord à respecter ses obligations au titre des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, et ont appelé à une mise en œuvre intégrale par la communauté internationale», ont déclaré Biden et Suga.

Les deux dirigeants soutiennent le maintien de la paix et la stabilité dans la région de la mer du japon.

«Nous avons l’intention de renforcer la dissuasion pour maintenir la paix et la stabilité dans la région et nous travaillerons ensemble et avec d’autres pour faire face aux dangers associés au programme nucléaire et de missiles de la Corée du Nord, y compris le risque de prolifération», soulignent-ils.

Le président américain Joe Biden a réaffirmé l’attachement des États-Unis au règlement immédiat de la question des enlèvements.

Par ailleurs, les États-Unis et le Japon visent à élargir leur coopération avec d’autres pays de la région indo pacifique en vue de leur sécurité.

“Ensemble, nous continuerons de travailler avec des alliés et des partenaires, y compris avec l’Australie et l’Inde à travers le Quad, qui n’a jamais été aussi fort, pour construire l’Indopacifique libre, ouverte, accessible, diversifiée et prospère que nous recherchons tous. Nous appuyons l’unité et la centralité de l’ANASE dans l’indo-Pacifique, ainsi que les perspectives de l’ANASE sur l’Indo-Pacifique. Nous convenons également que la coopération trilatérale avec la République de Corée est essentielle à notre sécurité et à notre prospérité communes”.

S’agissant du Myanmar, Biden et Suga ont condamné fermement la violence commise par l’armée et la police du Myanmar contre des civils et ils se sont engagés à continuer de prendre des mesures pour faire pression pour que cessent immédiatement les violences, la libération de ceux qui sont détenus et un retour rapide à la démocratie.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More