Les États-Unis ont achevé le plus grand pont aérien de son histoire en Afghanistan

0 96

Après 18 jours de dur labeur pour l’armée américaine dans l’évacuation de l’Afghanistan, des citoyens américains, des ressortissants de pays tiers et des Afghans vulnérables, le général du Corps des Marines Frank McKenzie, commandant du commandement central américain, a annoncé ce lundi 30 août 2021, la fin de la mission d’évacuation et la fin de la plus longue guerre des États-Unis en Afghanistan, 20 ans de suite.

“Je suis ici pour annoncer l’achèvement de notre retrait d’Afghanistan et la fin de la mission militaire d’évacuation des citoyens américains, des ressortissants de pays tiers et des Afghans vulnérables”, a déclaré McKenzie par téléconférence depuis son quartier général à Tampa. “Le dernier C-17 a décollé de l’aéroport international Hamid Karzai le 30 août, cet après-midi, à 15h29, heure de la côte est, et le dernier avion habité dégage maintenant l’espace aérien au-dessus de l’Afghanistan.”

Selon le département de la Défense des États-Unis, malgré la fin de l’évacuation militaire, la mission diplomatique visant à assurer des citoyens américains supplémentaires et des Afghans éligibles qui souhaitent partir se poursuit.

Il s’agissait de la plus grande opération d’évacuation de non-combattants jamais menée par l’armée américaine. Le président Joe Biden a ordonné le début de l’opération NEO le 14 août. Depuis lors, des avions militaires américains ont évacué plus de 79 000 civils de l’aéroport international Hamid Karzai, dont 6 000 Américains et plus de 73 500 ressortissants de pays tiers et civils afghans. “Au total, les avions américains et de la coalition se sont combinés pour évacuer plus de 123 000 civils, qui ont tous été autorisés par les militaires américains qui sécurisent et exploitent l’aérodrome”, a déclaré McKenzie.

McKenzie a félicité les plus de 5 000 militaires qui ont permis l’opération. Il a déclaré que le nombre de personnes évacuées représentait un accomplissement monumental, rendu possible par « la détermination, le courage, la flexibilité et le professionnalisme des hommes et des femmes de l’armée américaine et de nos partenaires de la coalition qui ont pu combiner rapidement leurs efforts et évacuer tant de dans des conditions si difficiles.”

Les contributions de la coalition ont été inestimables et McKenzie a cité les contributions de la Norvège, qui a maintenu un hôpital ouvert pendant l’évacuation qui a contribué à soigner certains des blessés de la frappe de l’État islamique.

Pour rappel, les troupes des États-Unis sont arrivées en Afghanistan en 2001, juste après les attentats du 11 septembre 2001. Plus de 800 000 militaires américains et 25 000 civils ont servi en Afghanistan au cours de la mission de près de 20 ans. Au total, 2 461 militaires et civils américains ont été tués et plus de 20 000 ont été blessés. “Malheureusement, cela comprend 13 militaires américains qui ont été tués la semaine dernière par un kamikaze de l’État islamique du Khorasan.

« Le retrait de ce soir signifie à la fois la fin de la composante militaire de l’évacuation mais aussi la fin de la mission de près de 20 ans qui a commencé en Afghanistan peu après le 11 septembre 2001.

C’est une mission qui a mis fin à Oussama ben Laden avec nombre de ses co-conspirateurs d’Al-Qaida, et ce n’était pas, ce n’était pas une mission bon marché», a déclaré le général du Corps des Marines Frank McKenzie.

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More