Les Etats-Unis ont réaffirmé leur ferme attachement à l’OTAN et à la relation transatlantique 

0 116

Le secrétaire d’État Américain, Blinken, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères Le Drian, le ministre allemand des Affaires étrangères Maas et le ministre britannique des Affaires étrangères Raab ont tenu une importante réunion ce mardi 23 mars 2021, sur l’OTAN à Bruxelles.

Au cours de cette réunion,  Blinken et ses homologues de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni, ont réaffirmé leur ferme attachement à l’OTAN et à la relation transatlantique et leur soutien à une coopération plus approfondie entre les États-Unis et l’UE; a relevé les défis posés par la Russie et la Chine; et discuté de la situation avec l’Afghanistan, l’Iran, la Libye et le Yémen. Ils ont affirmé le caractère central de la relation transatlantique pour répondre aux préoccupations communes en matière de sécurité et d’économie. Le secrétaire d’État Américain a souligné l’engagement des États-Unis en faveur d’une action coordonnée pour relever les défis communs.

Pour sa part, M .Stoltenberg , secrétaire général de l’OTAN a déclaré que : «Les ministres ont eu une discussion très positive sur notre initiative OTAN 2030. Il s’agit de savoir comment l’OTAN peut continuer à s’adapter à un environnement de sécurité en évolution rapide, avec des menaces croissantes et une concurrence systémique, des changements majeurs dans l’équilibre mondial des pouvoirs et des défis croissants à l’ordre international fondé sur des règles» . 

Et d’ajouter : « Nous convenons tous que la relation transatlantique, incarnée par l’OTAN, reste la pierre angulaire de notre défense collective, au cœur de notre cohésion politique et un pilier essentiel de l’ordre fondé sur des règles ».

Concernant l’Afghanistan, «les ministres ont souligné leur plein soutien à tous les efforts visant à revigorer le processus de paix, car une solution négociée est le seul moyen de parvenir à une paix durable, qui empêche l’Afghanistan de redevenir une plate-forme pour le terrorisme international » , a souligné le secrétaire général de l’OTAN.

« Nous continuerons à nous consulter de très près dans les jours et les semaines à venir, et nous continuerons de décider et d’agir ensemble, en tant qu’Alliés » , a- t-il ajouté. ­

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More