Les évêques de la CENCO proposent ses bons offices au Premier Ministre Ilunkamba

0 117

Le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a reçu en audience ce jeudi 12 novembre 2020, à la Primature, la délégation de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), conduite par son Président Monseigneur Marcel Utembi Tapa, accompagné du Vice-Président, Monseigneur José Moko Ekanga. 

Pour l’abbé Donatien NSHOLE, le premier ministre est la plaque tournante dans la gestion du Pays, c’est lui le Chef du Gouvernement, il doit canaliser tous les efforts pour que le peuple se retrouve et puisse parler entre congolais.

Les Évêques Catholiques membres de la CENCO pensent qu’il y a une crise sociopolitique en République Démocratique du Congo et comme Pasteurs, ils sont préoccupés par son impact sur la vie des Congolais, raison de leur déplacement auprès du Premier Ministre. Par cette démarche, les Prélats Catholiques, membres de la CENCO, ont approché le Chef de l’Exécutif Central pour écouter aussi son analyse par rapport à la situation de l’heure.

Ils estiment que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba reste au milieu du village dans son rôle de trait d’union entre les uns et les autres. Il a donc un rôle à jouer dans la mesure où il peut montrer les conséquences de la persistance de la crise politique par rapport à la gestion du Pays, a confié l’abbé Donatien NSHOLE.

Depuis quelques jours, la CENCO apporte sa contribution aux forces politiques majeures pour pouvoir résoudre les problèmes qui se posent sur la scène politique en RDC. Et les Évêques Catholiques, comme des hommes d’espérance se disent confiant quant à l’issue favorable de la situation politique.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More