Les FARDC confirment la neutralisation totale du seigneur de guerre Ngudjolo

0 280

Le seigneur de guerre Ngudjolo a été neutralisé le 25 mars dernier par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), lors des accrochages dans la province de l’Ituri, a indiqué ce vendredi le commandant du Service de communication et d’information des forces armées (SCIFA) et porte-parole des FARDC, le général-major Léon-Richard Kasonga, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa.

Le général-major Léon-Richard Kasonga, a précisé que dix de ses compagnons ont aussi été neutralisés par l’armée régulière.

Il a par ailleurs, expliqué qu’après que le groupe armé FRPI ait décidé de s’impliquer dans le processus de paix et ait rendu les armes le 07 mars à Gety, Ngudjolo s’était radicalisé et a refusé de s’inscrire dans la logique de la paix.

Le général-major Kasonga a indiqué que sous la pression des FARDC, des centaines d’éléments des groupes et leurs chefs, des généraux auto-proclamés, continuent à déposer les armes. Il a, à ce sujet, réitéré l’appel du Chef de l’Etat enjoignant aux groupes armés de se rendre sans condition.

Il a mis en garde tous les groupes qui refuseraient de déposer les armes, en les menaçant que les FARDC vont leur faire « subir le même sort que la CODECO ».

Le général-major Léon-Richard Kasonga, a fait savoir que les opérations de grande envergure déclenchées depuis le 30 octobre 2019 se déroulent de fort belle manière et qu’à ce jour, « l’ennemi ne sait plus où se cacher ».

Il a confirmé qu’à Beni, la paix est totale et que l’activité économique a repris normalement pendant que le service de génie s’adonne au travail de réhabilitation des infrastructures routières.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More