Les ministres des Affaires étrangères du G7 préoccupés par le renforcement continu des militaires russes sur les frontières avec l’Ukraine

0 77

Les ministres des Affaires étrangères du G7, ont fait savoir ce lundi 12 avril 2021, leurs préoccupations par rapport au renforcement continu des militaires russes sur les frontières avec l’Ukraine et en Crimée.

«Nous, les ministres des Affaires étrangères du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des États-Unis d’Amérique et le Haut Représentant de l’Union européenne, sommes profondément préoccupés par le renforcement continu des forces militaires russes sur les frontières avec l’Ukraine et en Crimée illégalement annexée», ont-ils déclaré.

Et d’ajouter : «Ces mouvements de troupes à grande échelle, sans notification préalable, représentent des activités menaçantes et déstabilisantes».

Les Chefs des diplomaties de sept pays les plus puissants au monde, ont appelé la Russie à revenir au bon sentiment et de désamorcer immédiatement les tensions.

«Nous appelons la Russie à cesser ses provocations et à désamorcer immédiatement les tensions conformément à ses obligations internationales. En particulier, nous appelons la Russie à respecter les principes et les engagements de l’OSCE auxquels elle a souscrit en matière de transparence des mouvements militaires et à répondre à la procédure établie au chapitre III du Document de Vienne».

Pour rappel, les ministres des Affaires étrangères du G7 ont,  lors de la dernière déclaration du 18 mars, réaffirmé leur soutien indéfectible à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues. “Nous appuyons la posture de retenue de l’Ukraine”, ont -ils déclaré.

Ces diplomates du G7 et de l’UE, soutiennent le dialogue entre parties vue d’arriver à un cessez-le-feu.

“Nous soulignons notre vive appréciation et notre soutien continu aux efforts de la France et de l’Allemagne dans le cadre du processus de Normandie pour garantir la pleine mise en œuvre des accords de Minsk, qui est la seule voie vers une solution politique durable au conflit. Nous appelons toutes les parties à participer de manière constructive au Groupe de contact trilatéral sur les propositions de l’OSCE pour confirmer et consolider le cessez-le-feu”.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More