Les participants au forum national sur la pêche, l’élevage et l’aquaculture recommandent l’obligation aux opérateurs économiques importateurs d’investir dans la production locale

0 125

Les participants  au forum national sur la pêche, l’élevage et l’aquaculture organisé du 11 au14  décembre à l’Hôtel Africana  palace à Kinshasa, sous le haut patronage du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, recommandent au gouvernement  de la République  d’obliger les opérateurs économiques importateurs d’investir dans un délai bien défini dans la production  locale  en lieu  et place des importations.

Durant  quatre jours d’échanges fructueux  en vue de la relance de ce secteur, les participants ont proposé une série des recommandations notamment, la suppression de certaines facilités administratives et exonérations pour en faire des actes générateurs des recettes, de mettre en place les politiques  et une taxe sur les importations impropres dans les produits de pêche et de l’élevage en vue de décourager les importateurs ainsi que de favoriser la synergie des différents projets pour une bonne coordination st concertation.

L’État est invité à jouer son rôle de coordinateur et d’accompagnateur  dans tous les projets et programmes évoluant dans ce secteur, à  s’assurer d’  une cartographie certifiée et à produire des statistiques des projets et des investisseurs pour un suivi efficace. Il doit veiller au renforcement des capacités humaines, acquérir les bateaux de pêche, traiter adéquatement les requêtes et demandes lui adressées et celles destinées aux partenaires techniques et financiers par son entremise.

Quant aux opérateurs de ce secteur, ils sont appelés à se faire identifier auprès du ministère de la Pêche et des services provinciaux avant d’accepter de se faire accompagner pour une professionnalisation. Les bailleurs de fonds étant les bienvenus pour la relance de ce secteur, doivent   constituer  le moteur de développement  du pays  en utilisant le plan stratégique dudit ministère et en s’insérant  dans  ses orientations, sa politique, ses stratégies   ainsi que ses objectifs.

L’organisation de ce forum national se justifierait dans l’optique de relancer la pêche et l’élevage en RDC .Car le pays est dotée d’importantes potentialités pastorales et halieutiques dont la mise en valeur pourrait lui  permettre de couvrir les besoins réels des populations congolaises en produits animaux et halieutiques,   mais malheureusement, le développement du secteur de Pêche et Elevage stagne encore.

Ce forum vise à établir un état des lieux de la pêche, de l’aquaculture et de l’élevage en RDC.

Il a pour objectifs spécifiques notamment, d’identifier les vrais problèmes de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture en vue d’en dégager les pistes des solutions et d’encourager l’entrepreneuriat, d’élaborer et de produire le plan stratégique de ce ministère ainsi que son plan opérationnel, de renforcer le cadre légal et réglementaire le secteur de la pêche ainsi que d’identifier  et de créer les mécanismes de mobilisation des ressources financières.

A travers ce forum, la vision de ce ministère est de faire de la pêche et de l’élevage un secteur animé par les acteurs publics et privés dynamiques, capables de créer des emplois et d’augmenter la production et la productivité par une exploitation durable des ressources halieutiques, aquacoles et pastorales en vue de réduire la pauvreté, d’assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire et l’accès des populations aux services sociaux de base.

Le gouvernement   s’emploiera à traduire en actes les résolutions envisagées dans ce forum

Le Premier-ministre  Silvestre Ilunga Ilunkamba a fait savoir que le gouvernement de la République s’emploiera à traduire en actes les résolutions envisagées dans ce forum, à la clôture des travaux de forum national sur la  pêche, l’élevage et l’aquaculture qu’il a présidés samedi à Kinshasa.

Selon lui, ce événement constitue pour le gouvernement un nouveau départ pour l’amélioration des conditions de vie des populations vivant essentiellement des activités de la pêche, de l’élevage et de l’aquaculture et également l’espoir d’assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle à la population congolaise.

Il a rendu hommage au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoie parrainé  cette grande rencontre des acteurs du secteur de la pêche venus de différentes provinces du pays avant de féliciter les participants à ce forum pour la qualité du travail abattu et surtout  pour leur dévouement et abnégation en quête du bien-être du peuple congolais par la  performance recherchée dans ce secteur.  Ces derniers  ont puisé, a-t-il dit,  dans une dynamique participative, dans le fonds de leur savoir et expérience les meilleures solutions à donner  aux problèmes identifiés et innovations à apporter dans ce secteur en vue de le rendre performant.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort