Les questions climatiques et les relations bilatérales Royaume-Uni -Russie au centre des échanges entre Vladimir Poutine et Boris Johnson

0 1 127

Le Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique ce lundi 25 Octobre 2021 avec le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Selon le Kremlin, les questions climatiques ont été discutées en détail à la lumière des préparatifs de la partie britannique pour le prochain sommet des dirigeants mondiaux à Glasgow les 1er et 2 novembre, qui ouvrira la 26e session de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

La partie russe a noté son adhésion aux obligations internationales et son intention de réduire systématiquement l’empreinte carbone de l’économie nationale. Boris Johnson a salué les projets de la Russie d’atteindre la neutralité carbone au plus tard en 2060. Vladimir Poutine a noté que la délégation russe envoyée à Glasgow contribuera au succès des travaux d’un forum international aussi important.

Le président russe et le Premier ministre britannique ont échangé des évaluations de la situation dans les relations bilatérales. Une opinion mutuelle a été exprimée selon laquelle, malgré l’existence de problèmes connus, il serait nécessaire d’établir une coopération entre Moscou et Londres dans un certain nombre de domaines.

Certaines questions d’actualité inscrites à l’agenda international ont également été examinées. Tout en discutant de la situation en Afghanistan, Vladimir Poutine a fait part des résultats des trois consultations élargies et de la réunion au format moscovite qui s’est tenue la semaine dernière dans la capitale russe. Les dirigeants se sont prononcés en faveur du maintien du Plan d’action global commun sur le programme nucléaire iranien, qui est un facteur important pour assurer la sécurité et maintenir le régime de non-prolifération nucléaire. Vladimir Poutine a décrit en détail l’approche de la Russie pour résoudre le conflit interne ukrainien avec la mise en œuvre inconditionnelle des accords de Minsk.

Il a été convenu que les parties maintiendraient les contacts nécessaires sur les questions soulevées lors de la conversation.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More