Les raisons du refus du Maroc de participer au 8eme TICAD en Tunisie

0 173

Le Royaume du Maroc ne participera pas à la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) qui se tiendra les 27 et 28 août 2022 en Tunisie. C’est ce qui ressort du communiqué du Ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger publié ce vendredi.

« Le Maroc a décidé de ne pas participer au huitième sommet du Forum de coopération Japon-Afrique (TICAD), qui se tiendra en Tunisie les 27 et 28 août, et de convoquer immédiatement l’Ambassadeur de Sa Majesté en Tunisie pour consultations, suite à la position de ce pays dans le cadre de la série (TICAD), qui est venue confirmer de manière flagrante cette tendance hostile », a indiqué ce communiqué.

Selon le Ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger, la Tunisie a confirmé sa position hostile contre le Maroc.

« Après que la Tunisie ait récemment redoublé ses attitudes et comportements négatifs envers le Royaume du Maroc et ses intérêts supérieurs, sa position dans le cadre du Forum de coopération Japon-Afrique (TICAD) est venue confirmer de manière flagrante cette tendance hostile », précise le communiqué.

Et d’ajouter : « La Tunisie, contre l’avis du Japon, et en violation du processus de préparation et des règles établies, a décidé unilatéralement d’inviter l’entité séparatiste.

L’accueil réservé par le chef de l’Etat tunisien au chef de la milice séparatiste est un acte dangereux et inédit qui heurte profondément les sentiments du peuple marocain et de ses forces vives.

Face à cette position hostile, qui nuit aux relations fraternelles qui ont toujours uni les deux pays, le Royaume du Maroc a décidé de ne pas participer au huitième sommet de la TICAD, qui se tiendra à Tunis les 27 et 28 août, et de convoquer immédiatement l’ambassadeur de Sa Majesté en Tunisie pour consultations ».

Par ailleurs, le Ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger a tenu à souligner que cet incident n’entachera pas les liens fort entre les peuples des deux pays, et poursuivra ses actions et engagements pour les intérêts de l’Afrique et du TICAD.

« Cette décision n’affecte en rien les liens forts et solides qui existent entre les peuples marocain et tunisien, qui partagent une histoire et un destin communs. 

Cette décision ne remet pas en cause l’attachement du Royaume du Maroc aux intérêts de l’Afrique et son action au sein de l’Union Africaine, ni l’engagement du Royaume dans le cadre de la TICAD ».

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More