Les troupes américaines ont commencé officiellement leur retrait d’Afghanistan

0 53

Après 20 ans de guerre en Afghanistan, les troupes américaines ont commencé officiellement à se retirer ce samedi 1er mai 2021, du pays d’Ashraf Ghani.

Le président américain Joe Biden avait fixé au 1er mai le début officiel du retrait des forces restantes environ 2 500 à 3 500 soldats américains et environ 7 000 soldats de l’OTAN en Afghanistan.

Au cours des dernières semaines, l’armée américaine a fait voler du matériel à bord d’énormes avions-cargos C-17. Ce retrait du 1er mai n’est qu’une continuation car il s’agit d’une échéance convenue avec les talibans en 2020 pour achever le retrait, selon les responsables américains.

Les forces de sécurité afghanes étaient en état d’alerte ce samedi pour d’éventuelles attaques contre les troupes américaines en retraite.

“Les Américains commenceront officiellement leur retrait d’Afghanistan à partir du 1er mai et les talibans pourraient augmenter la violence”, a déclaré le ministre de l’Intérieur par intérim, Hayatullah Hayat, aux principaux commandants de la police, cité par Aljazeera.

Le conseiller du Conseil national de sécurité afghan, Hamdullah Mohib, a déclaré samedi que «Il y a des talibans qui ne considèrent plus la guerre actuelle comme légitime. “Les spécialistes du monde islamique ont qualifié la guerre des talibans d’illégitime. Ceux qui sont de vrais musulmans dans les rangs des talibans déposent les armes, ” avant de préciser que les talibans «pourraient choisir la guerre» pour tenter de s’emparer du pouvoir après la sortie complète des troupes américaines, mais les forces de sécurité étaient prêtes à affronter les combattants.

Les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN sont allés en guerre en Afghanistan le 7 octobre 2001 pour traquer les auteurs des attentats terroristes du 11 septembre de la même année, provenant du groupe terroriste Al-Qaïda avec leur chef, Oussama Ben Laden, qui vivaient sous la protection des dirigeants talibans. Après avoir tué Oussama Ben Laden en 2011, la traque contre leur ennemi juré prenait fin.

Selon le projet Coûts de la guerre de l’Université Brown, qui documente les coûts cachés de l’engagement militaire américain, les dépenses des États-Unis en Afghanistan ont été évaluées à plus de 2 billions de dollars au cours des deux dernières décennies.

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More