Levée de l’état d’urgence en RDC : L’équipe de la riposte contre la pandémie de COVID-19 sollicite un délai de 10 à 15 jours pour mettre en place certaines mesures de protection

0 214

La levée de l’état d’urgence sanitaire décrétée par le Chef de l’État depuis le début de la pandémie à Coronavirus et la reprise à la normale des activités en République Démocratique du Congo, sous certains préalables pour éviter la propagation de la pandémie de COVID-19, étaient les sujets au centre de la séance de travail que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a présidée ce lundi 06 juillet 2020 à la primature.

Pour y réfléchir, le chef du Gouvernement qui chapeaute le Comité multisectoriel de riposte contre la COVID-19, a réuni au cours de cette séance de travail, le Coordonnateur de la Task Force, le docteur Kamba, le Coordonnateur du secrétariat Technique du Comité multi sectoriel de la riposte contre la Covid-19, l’Administrateur Délégué de la Fédération des Entreprises du Congo, FEC, le Secrétaire Exécutif de l’Association Nationale des Entreprises Publiques, ANEP, ainsi que le président de la Coopérative des petites et Moyennes entreprises du Congo, COPEMECO.

Dans son compte rendu de cette réunion, le Coordonnateur de la Task Force, le docteur Kamba, a annoncé que le Secrétariat Technique du Comité Multi-sectoriel de Riposte contre la pandémie de COVID-19, maintient d’abord de manière générale les mesures barrières. Le Comité de Riposte a évoqué lors de cette réunion, la nécessité de donner plus des moyens à l’équipe de Riposte pour implanter plusieurs laboratoires et procéder au test rapide de dépistage de COVID-19, aux entrées et aux sorties du territoire. Le Secrétariat technique du Comité multi-sectoriel de Riposte contre la pandémie de COVID-19, a demandé un délai de 10 à 15 jours pour mettre en place certaines mesures de protection avant la levée de l’état d’urgence sanitaire.

L’autre point évalué, c’est le déconfinement progressif de la commune de la Gombe qui est effectif depuis une semaine. A ce sujet, Il est demandé aux Entreprises, restaurants, magasins, cafés et autres structures concernées, de respecter toutes les mesures barrières qui accompagnent ce déconfinement progressif de cette commune des affaires au pays. Il s’agit entre autres, de la mise en place de dispositif de lavage de main, la distanciation sociale et le port obligatoire de masque. Les éléments de la Police nationale sont donc chargés de veiller à l’application de ces mesures qui sont essentielles pour stopper la propagation du Coronavirus.

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort