L’Iran effectue des tests mécaniques de ses centrifugeuses nucléaires

0 78

C’était ce samedi 10 avril 2021, à l’occasion de la 15e «Journée iranienne du nucléaire» que la République Islamique d’Iran a commencé des tests mécaniques sur ses centrifugeuses nucléaires, indique le média d’État IRNA.

L’Iran a également annoncé avoir lancé ce samedi une chaîne de 164 centrifugeuses IR-6 et développer également des centrifugeuses IR-8.

« (…) Aujourd’hui une chaîne de 164 IR6 a été ouverte, et cette chaîne est telle que le produit peut nous fournir 10 fois plus que la chaîne précédente»,  a déclaré le Président Iranien Hassan Rouhani, avant de préciser que cela signifie que les centrifugeuses précédentes étaient au plus unilatérales, et cette nouvelle série est à 10 faces.

« Même aujourd’hui, en termes de technologie, nous avons atteint la centrifugeuse” IR 9 “, qui est de 50, ce qui signifie qu’elle nous fournit 50 à 60 fois plus de produits que les anciennes centrifugeuses. Aujourd’hui, il est clair pour nous et pour le monde entier ce qui a été fait dans le domaine de l’énergie nucléaire sous les onzième et douzième gouvernements », a-t-il dit.

Le Président Iranien a souligné que  «La technologie a été à un niveau très élevé en termes de technologie et de production au cours des huit dernières années», a-t-il déclaré. La production est également très importante, c’est un produit qui nous aide dans les secteurs des services, de l’industrie et de l’agriculture et qui livre de nombreux produits lui-même.

Hassan Rohani a déclaré que le programme nucléaire iranien est pacifique et non militaire. « Nous avons des installations immenses et étendues partout, dont chacune est importante dans sa propre partie, ajoutant: “Nous sommes toujours à la hauteur de notre promesse.” Nous avons été en charge du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) avec le monde. Le TNP ne comprend pas plus de deux mots. Dans le TNP, les États qui adhèrent à ce traité s’engagent à ce que leurs activités soient purement pacifiques et à ne pas s’écarter de l’activité militaire. Deuxièmement, mener des activités pacifiques, en plus d’aider l’agence et le monde lui-même à aider ce pays à cet égard.»

Pour rappel, les pourparlers indirects entre les États-Unis et l’Iran ont repris à Vienne, depuis le début du mois d’Avril, sur l’accord nucléaire signé en 2015 avec l’Iran et les puissances nucléaires mondiales alors que les États-Unis sont en train de vouloir revenir dans l’accord. Ces discussions se poursuivront la semaine prochaine à Vienne en Autriche.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More