L’opposante biélorusse Kolesnikova arrêtée à la frontière avec l’Ukraine

0 232

La cheffe de l’opposition biélorusse, Maria Kolesnikova, est actuellement détenue à la frontière du pays avec l’Ukraine, alors qu’elle s’apprêtait à quitter la Biélorussie.

Les médias d’Etat rapportent que Maria Kolesnikova a été arrêtée alors qu’elle tentait de traverser la frontière avec l’Ukraine aux petites heures du mardi matin, bien que deux de ses alliés aient réussi à quitter le pays.

Lundi, le mouvement d’opposition contre Loukachenko, a affirmé qu’elle avait été enlevée par des hommes masqués dans le centre de Minsk. Ils disent que l’opération dirigée par le gouvernement a été interférée après d’intenses pressions de l’UE et du Royaume-Uni.

Mais cette information a été rejetée par les médias d’État biélorusse, déclarant que Kolesnikova avait été enlevée d’une voiture qui tentait de traverser la frontière mardi matin.

L’opposition biélorusse se prépare déjà à la création d’un nouveau parti politique appelé Together, pour contrer la domination de Loukachenko, dans le pays.

“Le pays est dans une crise politique et socio-économique, et ensemble nous savons comment sortir de cette crise … Très bientôt, nous vous remettrons les papiers nécessaires à l’enregistrement”, a déclaré Kolesnikova dans la vidéo.

Des voix se sot levées dans les pays de l’Union Européenne et au Royaume-Uni pour appeler le gouvernement du président biélorusse Loukashenko à faire du retour de Kolesnikova sa priorité absolue.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More