L’UE lève ses sanctions contre Lambert Mende et  Roger Kibelisa

0 110

Le Conseil de l’Union Européenne a levé lundi 09 Décembre 2019, ses sanctions contre deux de quatorze personnalités de l’ancien régime du président Kabila notamment Lambert Mende, ancien porte-parole du gouvernement congolais et Roger Kibelisa, l’ancien responsable de la sécurité intérieure et de l’Agence nationale des renseignements congolais (ANR).

L’Union européenne avait sanctionné l’ancien haut responsable de l’Agence nationale des renseignements, Roger Kibelisa pour son rôle présumé dans la répression des manifestations de l’opposition entre fin 2016 et 2018.

Quand à Lambert Mende, ancien porte-parole du gouvernement, il est mis en cause dans une politique répressive envers les médias et pour avoir fait obstacle à une solution consensuelle et pacifique en vue de la tenue d’élections en RDC. Les élections ayant pu se tenir, les motifs de ces sanctions ne tiennent donc plus. Aujourd’hui, Lambert Mende dénonce une injustice.

“Je suis d’abord un patriote congolais et je ne veux pas qu’on puisse considérer qu’on a eu la possibilité de me soulager. Jusqu’à aujourd’hui, j’ignore pourquoi j’ai pu figurer sur la liste des 14 personnes sanctionnées, ce qu’on me reprochait on ne me l’a jamais dit”.

Par ailleurs, cette levée des sanctions n’a pas fait l’unanimité au sein de la population congolaise et des ONG de droit de l’homme.

Le mouvement de lutte pour le changement, LUCHA, accuse le président Félix Tshisekedi d’avoir facilité cette levée de sanctions contre Lambert Mende et Roger Kibelisa.

L ‘Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, on dénonce une impunité. Jean-Claude Baka préside la branche Katangaise de cette organisation.

“Mais toutes les infractions qu’ils avaient commises par rapport à la loi, la constitution, par rapport aux instruments juridiques internationaux on en fait quoi ? Parce que les élections ont eu lieu alors il faut les laisser?” s’interroge le défenseur des droits de l’homme.

“Non moi je ne suis pas de ceux-là qui croient que les sanctions qui avaient été maintenues contre Lambert Mende et Roger Kibelisa doivent être levées pour blanchir tous ces bourreaux. Je trouve qu’il faut que justice soit rendue. Pourquoi on doit blanchir x et diaboliser Y ? “, ajoute Jean-Claude Baka.

L’UE accorde son soutien à Félix Tshisekedi

Le conseil de l’Union européenne annonce, dans sa déclaration, qu’elle continuera de soutenir l’actuel pouvoir et demeurer un « partenaire » et un « interlocuteur privilégié » de la RDC. « L’UE note avec satisfaction les engagements pris par le président en faveur d’un redressement national basé sur le respect de l’état de droit, la promotion et la protection des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, y compris l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes et des filles, la lutte contre l’impunité et contre la corruption et l’amélioration de la situation sécuritaire. L’UE continuera de suivre la situation et demeure disposée à accompagner des réformes institutionnelles dans ces domaines », dit la déclaration.

Des réformes sur  des institutions garantes de la démocratie et des processus électoraux

Pour tirer des leçons sur les évènements du passé et baliser le chemin pour un état de droit ou les élections seront l’émanation de la volonté du souverain primaire, l’Union européenne a appelé à des reformes institutionnelle en vue d’un processus inclusif et crédible.

L’Union européenne indique que « la persistance de la corruption, du blanchiment d’argent, des atteintes au droit de propriété et du détournement de fonds publics et leur impact sur la mobilisation des ressources nécessaires à la réalisation des ambitions du pays en matière de développement, nécessite des « avancées » qui « contribueraient à atténuer les tensions sociales, économiques et politiques ».

L’UE signale que pour consolider la démocratie et garantir la stabilité, et en prévision des futures échéances électorales, il faut des réformes sur  « des institutions garantes de la démocratie et des processus électoraux, en particulier la Cour constitutionnelle et la Commission électorale nationale  indépendante » en vue d’un processus inclusif et crédible.

Le Hautpanel/ Pax Nkembo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Van masaj salonu Maraş masaj salonu Şanlıurfa masaj salonu Isparta masaj salonu Amasya masaj salonu Afyon masaj salonu Denizli masaj salonu Kayseri masaj salonu Eskişehir masaj salonu Balıkesir escort Manisa escort Aydın escort Muğla escort Maraş escort Isparta escort Afyon escort Çanakkale escort Trabzon escort Mardin escort Van escort Yalova escort Şanlıurfa escort Erzurum escort Tekirdağ escort Çağlayancerit escort Aydıncık escort Ergene escort Gönen escort Dinar escort Espiye escort Biga escort Havza escort Antalya escort Ardahan escort Anamur escort Ankara masaj salonu Alaçam escort Torbalı escort Nallıhan escort