L’UE prête à accompagner le gouvernement congolais dans le cadre du programme DDRC-S

0 82

Le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, a accordé une audience ce lundi 13 Septembre 2021 , à l’ambassadeur de l’Union européenne en République Démocratique du Congo, Jean-Marc Chataigner.

Le diplomate européen était venu annoncer au speaker de la chambre haute du parlement, que l’Union européenne (UE) est prête à accompagner le gouvernement congolais dans le processus de la pacification de la partie Est du pays dans le cadre du programme de Désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire des anciens combattants et Stabilisation (DDRC-S).

Un dialogue sera organisé par l’union européenne à la fin du mois de septembre en cours. Il mettra au tour d’une même table tous les Congolais de toutes tendances confondues et l’Union européenne. Les questions politiques, économiques et sociales y seront évoquées. « Nous avons parlé de différents sujets liés à la coopération qui unit la République démocratique du Congo à l’Union européenne, notamment, le futur dialogue politique qui va se tenir entre la RDC et l’Union européenne, le 30 septembre prochain. Ce processus de dialogue politique est inclusif, il va au-delà du gouvernement. Il inclut les institutions parlementaires, comme le sénat, l’Assemblée nationale, la Société civile. C’était pour moi un message important à apporter au président du sénat», a-t-il dit.

L’ambassadeur de l’UE a également, indiqué qu’ils ont abordé avec le président du Sénat des sujets de fonds qui sont pour lui importants pour lesquels il pense que l’Union européenne peut apporter un accompagnement à la RDC et qui sont d’une part, l’appui à la paix dans l’Est de la RDC.

« L’accompagnement que nous pourrions apporter, en discussions bien sûr avec nos partenaires Congolais sur le processus que l’on appelle DDRC-S, pour nous assurer qu’il a une porte de sortie pour les anciens combattants. Et puis, nous avons aussi parlé du processus électoral et de l’accompagnement que l’UE pourrait faire par rapport à celui-ci », a conclu l’ambassadeur de l’UE.

 

 

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More