Mali : Le Chef de l’État IBK et son Premier Ministre arrêtés par des soldats lors d’un éventuel coup d’État

0 498

C’est depuis l’après -midi, de ce mardi 18 août 2020, que des soldats maliens ont arrêté le Chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keita et son premier ministre, Cissé Boubou ainsi que des officiers supérieurs dans une apparente mutinerie, avant de conduire les personnes arrêtées dans la ville de garnison de Kati, donnant l’impression d’un éventuel coup d’État.

Plusieurs sources sur place, ont rapporté qu’il y avait eu des coups de feu sur la base militaire de Kati, mardi où une mutinerie rappelant les souvenirs du coup d’État de 2012.

Selon la source sécuritaire du Mali, c’est une mutinerie car l’armée a pris les armes. Des chars blindés et des véhicules militaires ont pu être vus dans les rues de Kati, située à seulement 15 kilomètres de la capitale Bamako.

Ce mardi, a régné une confusion totale à Bamako,  des fonctionnaires ont fui leurs bureaux alors que des hommes armés commençaient à arrêter des fonctionnaires, dont le ministre des Finances du pays, Abdoulaye Daffe, a indiqué la source.

Pour rappel, le Mali traverse depuis plusieurs mois maintenant, un soulèvement populaire qui appelait le Président malien et son premier ministre à la démission, après que la Cour Constitutionnelle du pays a annulé les résultats des élections législatives de quelques députés pour attribuer ces sièges aux députés proches du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK).

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More