Mbuji-Mayi : Remise symbolique des diplômes d’État aux lauréats de l’édition 2020

0 128

A Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï Oriental, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), le Professeur Tony Mwaba a remis à titre symbolique les diplômes d’État aux lauréats de l’édition 2020.

C’était au cours d’une cérémonie organisée ce mardi 5 octobre 2021, en présence des autorités provinciales, des acteurs et partenaires éducatifs du Kasaï Oriental.

Dans son discours, le Ministre a souligné la particularité de cette manifestation solennelle qui s’est déroulée à Mbuji-Mayi, au Kasaï oriental, quelques mois seulement après celle de la province du Sud-Kivu. Selon le Professeur Tony Mwaba, la volonté est de partager les réalités du sous-secteur de l’enseignement avec tous les acteurs concernés, car Kinshasa n’est pas le seul lieu de prédilection de la République Démocratique du Congo.

Le Patron de l’EPST a saisi cette occasion pour saluer les efforts du gouvernement de la République dans la matérialisation de la gratuité de l’enseignement, rendue effective par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. D’où il a précisé le caractère gratuit du diplôme d’État, qui est remis en ce jour aux lauréats de l’édition 2020.

“Le diplôme d’État est remis gratuitement aux lauréats et aucune condition ne peut être posée”, a fait savoir le Professeur Tony Mwaba.

La numéro un de l’EPST a conscientisé les lauréats sur la lourde responsabilité qu’ils ont, celle de défendre leur diplôme partout où ils seront, au profit de la nation congolaise.

“Chers lauréats, vous avez commencé une nouvelle vie, dans un nouveau cadre professionnel ou de formation universitaire. Le pays a besoin de vous, afin d’assurer son décollage dans tous les domaines”, a-t-il dit.

À cet effet, le Ministre de l’EPST a rappelé que la RDC a une bonne côte sur le plan international, partant de l’expérience de l’examen d’État qu’elle organise depuis 1967. Ce qui fait de diplôme d’État congolais un document scolaire accepté dans les universités étrangères. Raison pour laquelle le Professeur Tony Mwaba a appelé les acteurs de son sous-secteur à relever le niveau de la qualité de l’enseignement.

Concernant les antivaleurs qui gangrènent et étouffent le système scolaire du pays, le ministre de l’EPST a insisté sur la conscience et la responsabilité qui doit animer chaque acteur et partenaire éducatif, afin de rompre avec les anciennes habitudes qui ternissent l’image du ministère.

“Il faut reconnaître que l’école est et reste le lieu de formation pour la qualité et l’excellence, non un milieu de médiocrité pour les antivaleurs, telles que la tricherie, la corruption, le monnayage des points scolaires, la pratique du moindre effort, le favoritisme, etc. Ainsi tous les intervenants à tous les niveaux, ne doivent pas se laisser dans le gouffre des antivaleurs”, a martelé le Professeur Tony Mwaba.

Cette cérémonie de remise des diplômes, a coïncidé avec la journée internationale de l’enseignant, célébré le 05 Octobre de chaque année. Le Ministre de l’EPST a rendu un hommage mérité à tous les professionnels de la craie de la République Démocratique du Congo, pour leurs loyaux services rendu à la nation.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More