McConnell : « La sortie bâclée de l’administration Biden d’Afghanistan, est un échec honteux du leadership américain »

0 77

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 15 août 2021, le leader républicain du Sénat américain Mitch McConnell a qualifié la sortie bâclée de l’administration Biden d’Afghanistan, d’ un échec honteux du leadership américain.

A en croire McConnell, la déclaration a été faite après avoir reçu un briefing de l’administration Biden sur la détérioration de la situation sécuritaire en Afghanistan.

«La sortie bâclée de l’administration Biden d’Afghanistan, y compris l’évacuation effrénée des Américains et des Afghans vulnérables de Kaboul, est un échec honteux du leadership américain», indique -t-il dans ce communiqué.

Et d’ajouter :  « L’avancée rapide des talibans était attendue après l’abandon des forces de sécurité afghanes par les États-Unis. Le sort des Afghans innocents était prédit, et les défis d’évacuer en toute sécurité le personnel américain et les Afghans innocents ont été amplifiés par notre retrait inexplicable de la base aérienne de Bagram. Et la probabilité qu’Al-Qaïda revienne pour comploter des attaques depuis l’Afghanistan augmente.

Tout le monde a vu cela venir, sauf le président, qui a rejeté publiquement et avec confiance ces menaces il y a quelques semaines à peine. Les conséquences stratégiques, humanitaires et morales de cette blessure auto-infligée blesseront notre pays et détourneront l’attention d’autres défis pour les années à venir.

 L’implication de l’Amérique en Afghanistan pendant deux décennies a eu de nombreux auteurs. Il en va de même pour les faux pas stratégiques commis en cours de route. Je n’ai jamais hésité à m’exprimer franchement lorsque les dirigeants de l’un ou l’autre parti ont menacé de faire passer la politique avant la réalité sur le terrain. Mais alors que l’effondrement monumental que nos propres experts ont prédit se déroule à Kaboul aujourd’hui, la responsabilité repose entièrement sur les épaules de notre actuel commandant en chef.

Une fière superpuissance en est réduite à espérer que les talibans n’interféreront pas avec nos efforts pour fuir l’Afghanistan. Dieu sait quel sort attend les Afghans vulnérables qui ne peuvent se rendre à Kaboul pour embarquer sur l’un des derniers vols. Les terroristes et les principaux concurrents comme la Chine observent l’embarras d’une superpuissance mise bas. 

Cela n’a pas dû se passer de cette façon. Les États-Unis avaient la capacité d’éviter ce désastre. Nous avons toujours la capacité d’atténuer ses effets, mais sans une présence sur le terrain ou des partenaires locaux, défendre la patrie contre la résurgence d’Al-Qaïda sera beaucoup plus difficile ».    

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More