Meurtre des élèves au Nord Kivu : Une cinquantaine de finalistes du primaire n’ont pas eu accès à leurs centres d’examen dans la chefferie de Bwito à Rutshuru

0 189

Une cinquantaine de finalistes du primaire du centre de Kachiro, dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru, n’ont pas eu accès à leurs centres d’examen du test national de fin d’étude primaire (TENAFEP),  suite aux troubles attribués à des groupes armés, a indiqué la société civile de cette contrée du pays.

Devant la presse vendredi 28 août 2020, la ministre provinciale en charge de l’Education au Nord-Kivu, a fait le point sur le déroulement du test national de fin d’étude primaire (TENAFEP), qui a été émaillé d’attaques des rebelles contre des élèves innocents.

Selon la ministre provinciale, deux écoliers finalistes du primaire ont été tués et une dizaine de surveillants examinateurs portés disparus au terme des accrochages survenus jeudi entre les FARDC et une milice dans le groupement Nyamaboko II, alors que c’était le dernier jour des épreuves.

Suite à des troubles orchestrés par des groupes armés, des écoliers avaient fui avec leurs parents, à la veille de passation d’examens, étant éloignés du centre de passation des épreuves,  ces écoliers finalistes ont tout simplement manqué ces examens.

La société civile qui confirme l’information, plaide en faveur des écoliers finalistes afin que les autorités en charge de l’éducation dans la province, puissent organiser un test pour eux.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More