Nord-Kivu : 12 pêcheurs congolais torturés et 4 moteurs hors-bord emportés par la marine ougandaise sur le lac Edouard

0 408

Douze (12) pêcheurs congolais ont été tabassés dans la nuit de mercredi 17 février, sur les eaux du lac Edouard, et quatre moteurs hors-bord de leurs pirogues, emportés par les éléments de la force navale ougandaise.

C’est Mbusa Mukanda, notable de Rutshuru qui lance cette alerte. Il rappelle également la détention de quatre autres pêcheurs congolais dans une maison carcérale en Ouganda, depuis plus d’une année maintenant, et que ceux-ci pourraient être libérés en mars prochain.

Ce notable de Rutshuru déplore des tracasseries répétitives souvent perpétrées par la marine ougandaise à l’endroit des pêcheurs congolais sur le lac Edouard, sans l’intervention des forces de sécurité congolaises. Il ajoute que ce dernier temps, les soldats marins ougandais se font auteurs de plusieurs actes de piraterie contre les exploitants congolais des ressources halieutiques du lac Edouard.

Aimé Mbusa Mukanda recommande au gouvernement provincial de faire parvenir les cris d’alarmes des pêcheurs du lac Edouard, aussi bien au niveau du territoire de Lubero qu’à Rutshuru, province du Nord-Kivu. Il demande, en outre que des mesures sécuritaires soient envisagées pour la protection des pêcheurs, et que le gouvernement congolais s’investisse pleinement dans la règlementation des activités de pêche sur ce lac.

Il faut noter que tous les pêcheurs passés à tabac par les soldats de la force navale ougandaise sur les eaux du lac Edouard sont originaires de la pêcherie de Kyavinyonge, chefferie de Bashu, territoire de Beni.

 

ISSA Félix/Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More