Nord-Kivu : 17 personnes condamnées et deux autres acquittées à l’issue du procès sur l’assassinat de Dr Richard Mouzoko

0 110

La justice militaire s’est finalement prononcée lundi 08 mars 2021 sur le dossier de l’assassinat du médecin Camerounais Richard Mouzoko, en ville de Butembo , province du Nord-Kivu. Ce docteur couvrait la riposte contre la maladie à virus Ebola dans cette partie de la République Démocratique du Congo, en 2019.

Il y a eu, au total 16 présumés assassins de ce professionnel de santé, qui ont écopé d’une peine capitale. Le verdict prononcé par la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, a retenu à leur charge, l’infraction d’assassinat de Mouzoko. Un autre médecin a été condamné à trois ans de prison pour association de malfaiteurs.

Les personnes condamnées dans ce procès n’ont pas été présentés aux audiences. Parmi elles, il a été cité le nom d’un cadre de la division provinciale de la santé qui était basé dans la zone. Le docteur Mundama est condamné pour avoir été directement derrière l’attaque qui a conduit au meurtre du Docteur Richard Mouzoko.

A côté des seize prévenus condamnés, il y a deux autres médecins qui ont été acquittés, le tribunal militaire siégeant en chambre foraine ne les a pas trouvés coupables.

Le médecin Camerounais Richard Mouzoko avait été assassiné lors d’une attaque armée perpétrée par des inconnus en ville de Butembo, le 19 avril 2019. Certaines personnes qui étaient arrêtées préventivement dans ce dossier mourraient en prison , avait alerté un député provincial, fin 2020.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More