Nord-Kivu/assassinat de l’ambassadeur italien : «Il faut que le procès soit ouvert » , déclare Muhindo Nzangi

0 231

A son arrivée ce jeudi 25 février 2021, à Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, le député national Muhindo Nzangi Butondo a déclaré qu’un procès doit être ouvert, après enquête sérieuse, afin que les auteurs et complices impliqués dans l’affaire de l’assassinat lundi dernier de l’ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo, Luca Attanasio et deux autres personnes, au cours d’une embuscade tendue à Kibumba, près de Goma.

Tout en déplorant cet acte, ce parlementaire estime, en outre , que cet assassinat doit interpeller la communauté internationale que rien ne va sur le plan sécuritaire dans la province du Nord-Kivu.

« L’assassinat de l’ambassadeur qui, vraisemblablement est aussi à comptabiliser parmi les actes d’insécurité du quotidien au Nord-Kivu, va interpeller le monde entier que nous souffrons ici, et que cela doit prendre fin », déclare Muhindo Nzangi.

Il invite le président de la République Démocratique du Congo à s’imprégner totalement de la situation d’insécurité qui règne à ce jour en province du Nord-Kivu, en plaçant de personnes compétentes à la tête des services du pays, afin d’éviter d’éventuels cas similaires dans le futur.

« L’ambassadeur est arrivé dans le pays, mais on ne le savait pas », voici un langage que rejette avec force le député Muhindo Nzangi Butondo, tenu après le forfait, par le gouvernement provincial du Nord-Kivu.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More