Nord-Kivu : Évaluation des opérations militaires dans le cadre de l’état de siège à Goma

0 141

Le Chef d’État-major adjoint en charge des Opérations et Renseignements, le Lieutenant Général Jean-Claude Yav, en mission d’inspection à Goma, a présidé ce mardi au Gouvernorat du Nord-Kivu, une importante réunion d’évaluation des Opérations militaires en cours dans cette partie du pays dans le cadre de l’état de siège décrété par le Chef de l’État, Commandant suprême, Félix Tshisekedi.

D’après cet Officier supérieur des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui répondait aux journalistes à l’issue des échanges, les commandants de grandes unités se sont ainsi succédés, à cette occasion pour exposer, chacun, le travail jusque-là abattu depuis l’entrée en vigueur de l’état de siège en termes d’opération, de bilan,  avant de mentionner les actions restant à entreprendre pour l’instauration d’une paix durable et le recouvrement par la population de la quiétude.

Pour ce qui est de la réunion d’aujourd’hui, il s’agissait toujours d’une continuité de l’évaluation pratiquement des Opérations militaires qui se déroulent depuis que le Commandant suprême a décrété l’état de siège », a signifié le Général Yav pour qui l’étape de Goma constitue une suite du travail amorcé en Ituri et poursuivi à Beni, dans le Grand Nord.

«Nous avons commencé cette évaluation dans l’Ituri, nous sommes arrivés dans le Grand Nord avec les deux gouverneurs, nous avons essayé pratiquement de parler des opérations conjointes qui devaient se faire pratiquement dans les deux provinces [ Ituri et Nord Kivu ]. De là, nous avons une très grande évaluation de ce que nous sommes en train de faire sur le terrain, dès le début de l’état de siège jusqu’aujourd’hui. Ici présentement , c’était le tour de Goma, on a réuni pratiquement les commandants de grandes unités qui nous ont pratiquement exposé à tour de rôle les opérations qu’ils ont pu mener et le bilan qu’ils ont pu obtenir et ce qui reste à faire vraiment pour que la population puisse trouver sa quiétude et que nous puissions travailler sur une paix durable», a déclaré le Lieutenant Général Jean-Claude Yav.

A Beni comme à Bunia, le Chef d’État-major adjoint en charge des Opérations au sein des FARDC dit avoir mis à profit ces étapes pour parler des opérations conjointes qui devaient se faire dans les deux Provinces qui partagent le même ennemi avec l’objectif d’atteindre le fait majeur tant recherché à savoir la neutralisation de toutes les forces négatives d’où qu’elles viennent.

« Cette évaluation va continuer », a conclu le Général Jean-Claude Yav qui a annoncé le départ du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu pour Kinshasa où il va se tenir la dernière évaluation à l’issue de laquelle sont attendues de grandes décisions pour que l’on en finisse une fois pour toute avec l’ennemi.

Outre le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le Commandant de la 34e Région militaire et le Commandant du secteur Opérationnel Sukola 2, ont pris part à cette réunion d’évaluation.

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More