Nord-Kivu/insécurité : Panique après l’assassinat d’un taximan moto dans le groupement Rusayu

0 154

C’était dans la soirée de jeudi 18 février 2021 qu’un jeune homme, taximan moto, s’est fait lâchement abattre par des hommes armés non encore identifiés au groupement de Rusayu, territoire de Nyiragongo, dans la province du Nord-Kivu. Les auteurs de cet assassinat se sont enfuis juste après leur forfait, nous renseignent des témoignages sur place.

Ce cas d’insécurité n’a pas laissé la jeunesse locale dans l’indifférence. Manifestant leur mécontentement, les jeunes ont aussitôt marché, se dirigeant vers le bureau du groupement la même soirée, qu’ils ont incendié, avant de s’en aller vers la résidence du chef de cette même entité, animés par la même intention, cette fois sans succès, les forces de l’ordre étant intervenues pour les disperser.

Le président du conseil territorial de la jeunesse de Nyiragongo condamne avec force cet assassinat de trop. Faustin Zabayo demande aux autorités provinciales de rétablir la sécurité dans cette partie du Nord-Kivu. Une demande réitérée par la coordination territoriale de la société civile de Nyiragongo.

A travers un communiqué de presse publié ce vendredi 19 février 2021 à Kibumba, cette structure citoyenne dénonce des interférences de certains politiciens qui seraient auteurs de fausses informations autour de ce cas d’insécurité, infox qui seraient susceptibles de créer une discorde entre la population de Rusayu et ses autorités de base.

Elle demande, en outre, au gouvernement provincial du Nord-Kivu de prendre des mesures contraignantes à l’encontre des politiciens contribuant à la déstabilisation du territoire à l’aide de fausses informations.

 

ISSA Félix/ Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More