Nord-Kivu : Le Coordonnateur du quartier francophone de Goma conscientise les femmes à l’amour de la lecture

0 153

« Une femme qui lit, engendre une société de savoir.»  Cette phrase est prononcée par le poète Bukasa, membre du collectif des écrivains du Nord-Kivu et coordonnateur du quartier francophone de Goma.

C’était à l’occasion d’une activité commémorative de la clôture du mois dédié à la promotion des droits de la femme, Samedi 03 avril 2021, au centre des jeunes de Goma. Cette rencontre des jeunes, filles et garçons, était centrée autour d’un thème littéraire.

Dans le grand sujet « Jeunes et culture de la lecture », l’accent était placé sur la lecture, chez la gent féminine commémorée. « À vrai dire, la journée internationale de la femme est continuelle. Et ici, nous voudrions encourager les jeunes mamans à domicile, à se servir du livre comme un outil de transformation des mentalités, et aussi, l’instrument qui nous donne des moyens de pouvoir éradiquer les antivaleurs qui dominent notre société», fait entendre le poète Bukasa.

Parlant des avantages de la lecture, ce griot et amoureux des œuvres littéraires, pense que la lecture est une lumière dans son être. « Elle nous rend intelligent, c’est un repérage et un témoignage de notre histoire, nos valeurs culturelles, et traces des lieux où l’avenir peut s’écrire », ajoute-t-il.

Il indique, enfin, que tous les endroits sont favorables pour la lecture, et qu’il ne suffit que la femme ait le courage d’organiser son temps, pour s’y donner.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More