Nord-Kivu : Le Gouverneur Constant Ndima interdit les manifestations sur la voie publique

1 341

Dans un communiqué rendu public samedi dernier, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, a appelé les membres des mouvements citoyens à s’abstenir de toutes les manifestations avec le risque de profiter à l’ennemi.

L’autorité provinciale déplore le fait que sous prétexte des manifestations pacifiques anti-Monusco organisées par des mouvements citoyens, il constate avec amertume et désolation les actions criminelles orchestrées contre les Forces de défense et de sécurité, avec d’énormes pertes en vies humaines et matérielles, a fait savoir le porte-parole du gouvernorat, le Général de Brigade Sylvain Ekenge Efomi Bomusa.

Le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu a compris le ras-le-bol de la population, mais juge intolérable et inacceptable la récupération de la situation par les tireurs de ficelles et les attaques armées contre les forces de défense et de sécurité qui pourtant accomplissent leurs missions constitutionnelles, légales et citoyennes et régaliennes.

«Il est regrettable de constater que les groupes Mai-mai qui disent avoir pris les armes pour combattre les agresseurs de la RDC et les ennemis de la population servent de supplétifs aux terroristes ADF/MTM ».

Le document du Gouverneur note que l’attaque, le 10 août 2022 de la prison de Kakwangura de Butembo où ces hors-la-loi, en plus de de tuer deux policiers commis à la garde de cette maison carcérale, ont provoqué l’évasion de plus de 800 détenus ; ce qui confirme d’après le communiqué la « collaboration machiavélique » entre les miliciens Mai-mai et les terroristes MTM.

« Face à cette situation préoccupante et inimaginable, le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, appelle la population et surtout les mouvements citoyens à se désolidariser des groupes armés et à cesser immédiatement avec ces manifestations qui frisent les émeutes et profitent, non pas à la population mais aux terroristes ADF/MTM, aux pêcheurs en eaux troubles et aux ennemis de la République », a déclaré le Gouverneur Constant Ndima. 

Et d’ajouter : « Les Forces de Défense et de Sécurité de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour interdire toutes les manifestations sur la voie publique, rétablir l’ordre dans l’immédiat et remettre les choses dans le droit chemin ».

Le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, instruit enfin les Forces de l’ordre et de sécurité de mettre hors d’etat de nuire toute personne ou tout groupe de personnes qui se rendra coupable des actes criminels et de les déférer devant les juridictions compétentes pour subir la rigueur de la loi.

Pour rappel, les autorités provinciales du Nord-Kivu ont également dénoncé l’attaque de la prison par des hors-la-loi, et l’attaque du 12 août dernier qui a visé les éléments de la Légion nationale d’intervention de la Police nationale congolaise où cinq policiers ont perdu la vie. Lors de la même attaque, trois jeeps ont été calcinées et huit armes ont été emportées par les groupes armés qui avaient infiltré les manifestants.

 

 

 

Le Hautpanel

1 Comment
  1. Adolphe NTAMWENGE MAROHANYI says

    Il est du devoir comme gouverneur de tenter d’imposer de l’ordre dans sa juridiction. Ce qu’il oublie, c’est que les rebelles ne sont pas entré au Nord-Kivu parce qu’il y avait des manifestations, ces rebelles ont tué les femmes et leurs enfants, leurs pères pour exterminer toutes les familles. Et les faits sont palpables à Béni et ailleurs et c’est ainsi que l’état de siège à été décrété et depuis un temps, il n’y avait plus des manifestations; mais hélas, ils ont continué à être tué alors qu’il n’avait pas tout cela. C’est ainsi que le gouverneur ne devait s’acharner aux manifestations publiques et avoir en tête que personne ne peut manifester alors qu’il est dans une bonne situation. Manifester c’est à dire qu’il y a ce qui cloche.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More