Nord Kivu : Le Gouverneur militaire Constant Ndima reçoit l’ambassadeur américain Mike Hammer

0 77

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba, a accordé une audience ce vendredi 27 août 2021, à l’ambassadeur des États-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer, accompagné de quelques membres du sénat américain.

Au sortir de l’audience leur accordée par le chef de l’exécutif au Nord Kivu, Mike Hammer a affirmé avoir échangé sur l’évolution de l’état de siège avec l’autorité provinciale mais aussi de la mission des forces spéciales américaines présentement en République démocratique du Congo aux côtés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Le diplomate américain a réitéré le soutien des États-Unis à appuyer toutes les initiatives entreprises pour ramener la paix à l’Est de la RDC en général et dans la région toute entière. « Les États-Unis d’Amérique sont avec vous. Nous voudrons soutenir les efforts de la RDC pour emmener la paix dans la région », a assuré l’Ambassadeur Hammer qui a dit avoir eu l’occasion pour s’entretenir avec les associations féminines, le noyau du mouvement citoyen Lucha ainsi que d’autres couches sociales.

L’ambassadeur Mike Hammer et les Sénateurs américains dans sa suite disent avoir capitalisé l’occasion pour se rendre compte du niveau de contribution des États-Unis aux projets de développement réalisés en RDC sur financement de l’USAID. Il a cité entre autres, l’appui aux actions de développement dans les localités riveraines du Parc national des Virunga, en plus de l’amélioration de la situation sécuritaire dans ce site, allusion faite au travail abattu au quotidien pour sécuriser ce patrimoine mondial [Parc national des Virunga].

A une question relative au travail attendu des forces spéciales américaines arrivées récemment en RDC grâce à la diplomatie agissante du Président Félix-Antoine Tshisekedi, l’ambassadeur américain a précisé que ces unités ont pour mission principale le partage d’expérience américaine dans la lutte contre le terrorisme.

« Nous ne sommes pas ici pour traquer les ADF car le travail de traquer appartient aux FARDC en collaboration avec la Monusco», a précisé Mike Hammer avant de conclure que le déploiement des Forces spéciales américains en RDC s’inscrit dans le cadre du partenariat de longue date entre les États-Unis d’Amérique et la République démocratique du Congo.

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More