Nord-Kivu : Les derniers bastions des rebelles CMC-Nyatura et APCLS reconquis par les FARDC à Masisi

0 134

L’armée congolaise a délogé les rebelles du CMC-Nyatura en coalition avec l’Alliance des Compatriotes pour un Congo Libre  et Souverain (APCLS) des localités de Busumba, Mpati et Kivuye, 3 entités qui étaient considérées comme les principaux verrous de ces mouvements en territoire de Masisi (Nord-Kivu) où ils sont actifs.

Le porte-parole des opérations Sokola 2 Nord-Kivu qui l’a affirmé lundi 22 mars 2021, indique que c’est après d’intenses combats de 48h engagés contre ces assaillants que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont dû libérer les 3 localités situées à une centaine de kilomètres de la ville de Goma.

La population locale considère cette prouesse des soldats congolais comme une vraie action de sauvetage après avoir passé plus de 2 ans sous contrôle des forces négatives.

Elle salue l’engagement du président Tshisekedi ainsi que celui du commandant des opérations Sokola 2 et demande au gouvernement de renforcer la présence militaire dans la zone pour éviter la reconquête de ces entités par l’ennemi.

“Nous remercions le président de la République qui nous a envoyé le général Evariste Mwehu. Qu’il nous aide à renforcer la présence militaire dans cette région afin d’éviter que ces rebelles reviennent. Nous saluons l’installation des militaires dans notre entité parce que nous nous plaignions du fait que ces rebelles faisaient payer des taxes à la population”, s’est réjoui un membre de la société civile à Masisi.

Pour rassurer les habitants, le général Evariste Mwehu s’est d’ailleurs rendu sur place. Le commandant du secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola 2 promet que les FARDC ne permettront plus à ces rebelles de contrôler ces entités.

“Nous resterons ici et nous sommes déterminés à vous sécuriser. Je suis envoyé par le président de la République qui vise la stabilité de l’Est du pays. Les gens ont beaucoup souffert. Nous avons donc cette obligation de vous sécuriser ainsi que vos biens”, dit-il.

Il sied de rappeler que la coalition APCLS du chef rebelle Janvier Karayiri et les Nyatura de Guidon ont mené une attaque vendredi dernier contre une position militaire basée à Kashebere dans le territoire de Walikale.

Au cours de cet accrochage, 3 militaires ainsi qu’un milicien ont perdu la vie au côté d’un autre élément FARDC blessé.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More