Nord-Kivu : Les écoliers dans la rue pour exiger la libération d’un enseignant de l’EP Nyakakoma

0 256

Ils ont été nombreux dans la rue de l’agglomération de Nyakakoma , le mercredi 14 avril 2021, en territoire de Rutshuru, les écoliers de l’école primaire Nyakakoma. Ils réclament la libération sans condition d’un enseignant détenu à Goma depuis le mois de Janvier.

Ce professionnel de la craie avait été arrêté en date du 13 Janvier 2021 par les gardes du parc national des Virunga, alors qu’il accompagnait son neveu à l’hôpital général Saint Jean Marie Vianney de Nyamilima, à Rutshuru, à en croire nos sources sur place. Ce dernier était blessé par une balle des garde-parc, après une violence avec des hommes armés dans la zone.

L’enseignant avait d’abord été arrêté au cachot au niveau de Rutshuru, avant d’être transféré à Goma, où il aurait été incarcéré sans procès équitable. Voilà ce qui révolte les habitants de Nyakakoma.

Fin mars 2021, les militants du mouvement civique ADEDHO (Action pour le Développement, l’Environnement et les Droits de l’Homme), avaient saisi la ministre provinciale en charge de l’éducation, Prisca Kamala, pour solliciter son implication, en quête de la libération de l’enseignant Shabani. Mais pas de suite, avant que l’idée de la manifestation pacifique ne soit envisagée.

Celle-ci est allée jusqu’à la base de l’institut congolais pour la conservation de la Nature, ICCN, où un mémorandum a été déposé. Élèves et membres de l’ADEDHO, mains à la tête, réclament justice pour Monsieur Shabani, enseignant de son état.

 

Félix ISSA/ Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More