Nord Kivu : Les FARDC présentent à la presse les 36 rebelles ADF capturés

0 207

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ont présenté ce lundi 23 décembre à la presse, 36 rebelles ADF capturés récemment au cours des opérations de traque des forces négatives et rebelles à l’Est de la RDC, a indiqué le porte-parole des FARDC, le Général-major Léon Richard Kasonga.

Ces éléments ADF capturés sont de diverses origines notamment : ougandaise, burundaise, tanzanienne, centrafricaine et des miliciens Maï-Maï d’origine congolaise. Ces rebelles terroristes ADF, ont fait des révélations accablantes, troublantes sur les auteurs, co-auteurs, complices et les sources de financement de ce mouvement criminel. «Parmi les auteurs et co-auteurs et complices des massacres, ils ont cité les politiciens, les hommes d’affaires, les membres des mouvements citoyens et d’autres», a indiqué le Général-major Kasonga avant d’ajouter que l’objectif principal de ce groupe négatif est de créer la terreur auprès des habitants de la région de Beni afin qu’ils abandonnent  leurs terres sur lesquelles l’ennemi projetterait l’établissement d’un Etat islamique étendu sur Beni et  l’Ituri.

“Ces personnes sont identifiées comme étant les présumés auteurs des tueries dans la région de Beni, parmi elles, une femme, a été mise à la disposition de la Justice militaire qui aura la charge de les incriminer davantage et au besoin établir leur culpabilité.

Selon le Porte-parole des FARDC qui a annoncé également la libération de 70 civils pris en otages par des miliciens Maï Maï actifs dans le territoire de Beni. Les rebelles avaient déjà envisagé dans leur plan macabre, l’assassinat du maire de ville de Beni pour ainsi accroitre la terreur dans les esprits de la population.

Le Hautpanel/ Pax Nkembo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More