Nord-Kivu : Libération de quatre pêcheurs Congolais par la marine Ougandaise

0 229

Quatre pêcheurs qui étaient détenus dans un cachot en Ouganda depuis une année sont libres depuis jeudi 11 mars 2021. Ceux-ci étaient détenus dans le pays voisin en l’an 2020. Ils ont été libérés sans débourser aucun rond.

C’est Aimé Mbusa Mukanda, notable et défenseur des droits des pêcheurs congolais du lac Edouard, au niveau du territoire de Rutshuru, qui nous livre cette information. Dès leur libération, ces pêcheurs ont regagné leur pays natal le matin de ce vendredi 12 mars 2021, à travers le poste frontalier de Kasindi, territoire de Beni. Ils étaient arrêtés pour une violation présumée des limites lacustres entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda.

À en croire notre source, ces pêcheurs ont laissé dans le pays voisin, plus 156 pirogues, et 146 moteurs hors-bord qui étaient confisqués par la marine ougandaise. Il y a également 7 600 filets de pêche et plus de 5 mille kilolitres d’essence qui sont restés entre les mains des forces navales ougandaises.

Parmi les centaines de pêcheurs congolais qui étaient détenus en Ouganda, depuis une année, plus de cent cinquante ont été libérés en échange d’une somme d’argent évaluée à 300 dollars américains. Pas de pirogue lâchée, mais 54 moteurs ont aussi été livrés moyennant 260 dollars versés au compte des voisins.

Depuis le début des conflits des limites frontalières entre l’Ouganda et la RDC sur le lac Edouard en 2015, au moins 22 pêcheurs congolais ont déjà été tués par les militaires des forces navales ougandaises, laissant donc 15 veuves et 72 orphelins, selon Aimé Mukanda.

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More