Nord-Kivu : L’ICCN alerte sur la menace d’envahissement des terres du parc national des Virunga dans le triangle Nzulo-Kashengezi-Shove

0 322

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) constate avec regret les initiatives de certains chefs locaux, appuyés par certains opérateurs économiques et autorités, qui visent à envahir les terres du Parc National des Virunga à Nzulo, Kashengezi (sur la route Goma-Sake) et Shove, alerte cette institution dans un communiqué.

D’après le document, « les auteurs de ces forfaits affirment faussement que la justice congolaise leur a cédé des portions de terres dans le parc », rappelant  « que le Parc National des Virunga est une aire protégée nationale dont l’intégrité est sauvegardée au titre de la loi n°014/03 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature ».

La source ajoute « qu’il convient aussi de rappeler les engagements internationaux pris par la République Démocratique du Congo eu égard au statut de Patrimoine Mondial de l’Humanité reconnu par l’UNESCO au Parc National des Virunga » et qu’en République Démocratique du Congo, le déclassement total ou partiel d’une aire protégée suit une procédure stricte. Le cas échéant, pareille décision est une compétence exclusive du Gouvernement central placé sous le leadership du Président de la République (article 35 de la loi numéro 14/03 du 11 février 2014) ». Tout en invitant « la population à la plus grande vigilance face à ces manœuvres qui abusent de la confiance des honnêtes citoyens et met en garde les auteurs de ces activités illégales qui les exposent à des poursuites judiciaires », le communiqué conclu que « la direction du parc continuera à privilégier les voies pacifiques et légales pour la résolution de ces tentatives d’envahissement ».

 

 

 

 

Le Hautpanel

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More